Xalima News: Eloigné des terrains suite au réveil de son genou, Kara Mbodji pourrait ne plus disputer le moindre match jusqu’à la fin de la saison avec son club Anderlecht. Selon son entraineur, ce serait même la fin de sa saison avec les Mauves. Une nouvelle pas rassurante, mais qui relance surtout les inquiétudes sur la participation du joueur au prochain mondial 2018 avec le Sénégal.

Kara Mbodji sera-t-il du groupe sénégalais pour le mondial 2018 ? Absent des pelouses depuis sa blessure au genou, le défenseur international sénégalais pourrait ne plus rejouer au football cette saison. L’information émane de son entraîneur en club, Hein Vanhaezebrouck. « Kara a commencé les traitements il y a huit semaines et nous ne voyons pas encore des améliorations. Il aura peut-être même besoin d’une nouvelle intervention. On va voir si c’est possible qu’il puisse encore jouer. Mais je suis déjà sûr qu’il ne sera pas présent pour le début des play-offs. », a déclaré le coach d’Anderlecht (D1 Belgique).

Hier lors de sa traditionnelle conférence de presse, l’entraîneur des Mauves a fait part de son inquiétude pour l’international sénégalais. Hein Vanhaezebrouck. Affirme qu’il n’est pas du tout optimiste de revoir son joueur pour les plays-offs, encore mois pour une participation de ce dernier à la Coupe du Monde. « Je commence même à me demander s’il rejouera cette saison. Nous n’avons pas vu d’évolution positive depuis son opération. C’est tout de même Anderlecht qui le paie, non ? Ce serait regrettable qu’il ne joue plus de la saison et vouloir en même temps jouer le Mondial », a ajouté l’entraîneur des Mauves.

Sur la route du mondial, le Sénégal avait concocté un plan de préparation qui devait débuter par des matchs amicaux entre l’Ouzbékistan (23 mars) et la Bosnie (27 mars prochain). Et au vu de l’évolution de la question, Kara Mbodji ne devrait vraisemblablement pas prendre part à ces deux matchs d’une importance capitale pour les « lions ».

A quelques mois de la coupe du monde, le risque est plus que jamais grand de voir Aliou Cissé composer son groupe sans Kara Mbodji. Ce ne sont pour les moments que des hypothèses, mais le coach et son encadrement devraient y réfléchir. Même si coach Cissé dispose de joueurs capables de dépanner en défense (Cheikhou Kouyaté, Salif Sané, Fallou Diagne), il serait pertinent de relancer la piste menant aux jeunes binationaux, encore récupérables pour le Sénégal. Issa Diop (Toulouse, D1 France), Malang Sarr (Nice, D1 France) seraient des pistes intéressantes.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here