Le responsable libéral risque de se faire raconter le dénouement des élections législatives du 30 juillet prochain.
Candidat au poste de député de la diaspora, Boubacar THIAM a été alpagué par les policiers mauritaniens. Selon la RFM, le sieur THIAM a été pris, en même temps que Mame DIATTA, en flagrant délit en train d’enterrer des gris-gris sur une plage. Appréhendés et envoyés à la brigade mixte de Nouakchott, les deux Sénégalais risquent six mois de prison ferme au minimum selon la législation mauritanienne.

WALFNet

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here