Après Ziguinchor, la « Caravane de la paix » s’est ébranlée lundi 12 septembre, pour Kolda où Balla Gaye 2 a eu droit à tous les honneurs. Des jeunes, pieds et torse nus, ont encadré le convoi au pas de course, de l’entrée de la ville à la Gouvernance. Les gendarmes étaient obligés d’intervenir pour créer un passage au chef de file de l’école de lutte Balla Gaye.

Jusqu’à l’arrivée à la Gouvernance où la Caravane a été reçue par le locataire des lieux et le Préfet, ça grouillait de monde. Les autorités coutumières et religieuses n’ont pas été en reste. Prenant la parole, Double Less a encore lancé un message pour la paix en Casamance. Mais le père de Balla Gaye 2 n’a pas manqué, une fois de plus, de solliciter des prières pour la victoire de son fils sur Yékini. Il a également souligné que les propos de l’enfant de Joal l’ont profondément atteint. « Yékini a dit que les Casamançais ne savent rien et ne pourront rien contre lui », soutient-il. C’est ce qu’on appelle « mettre la pression » sur son adversaire…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here