XALIMANEWS : Les habitants de Ouest Foire ont décidé de mener le combat contre les occupations irrégulières de leurs espaces verts et l’octroi illégal de terrains par l’entremise des services des impôts et domaines. Au micro de Xalimasn, le délégué du quartier dénonce une mafia.  » J’ai saisi les autorités compétentes, dont le préfet de Dakar, le sous-préfet des Almadies, le directeur de l’Urbanisme ainsi que celui des impôts et domaines, mais jusqu’ici rien n’a été fait. Des personnes ont acquis par on ne sait quel miracle des papiers sur des espaces verts… certains se permettent même de construire sur le canal de l’Onas. La Direction de la Surveillance et du Contrôle de l’Occupation du Sol ( DESCOS) est intervenue une première fois ordonnant l’arrêt des constructions « , renseigne Moustapha Niang. Cependant, d’autres ont fait fi de cette décision et continuent d’ériger leur chantier.
Récemment, les habitants de la cité Khandar de Ouest Foire et les entrepreneurs mandatés par le dénommé Mouhamed Fall qui voulait ériger un immeuble dans un espace vert, ont failli en venir aux mains. A en croire la population de la localité, Adama Faye, le frère de la première dame et qui n’est autre que le beau-frère de Mouhamed Fall, serait derrière cette affaire.
En dernier recours, les habitants du quartier ont décidé de saisir le juge d’instruction pour tirer cette affaire au clair.


2 Commentaires

  1. Les populations de ce quartier doivent absolument refuser de laisser quiconque construire des maisons ou des magasins sur les places publiques, les terrains de jeu, les parcs aménagés ou les espaces verts. Il faut arrêter cette mafia sans foi ni loi au Sénégal ! Si vous avez connu ce qu’étaient avant les quartiers de Dieuppeul, Amitié 3, Sicap, Point E, Zone B qui étaient les plus beaux quartiers de Dakar, si vous revoyez ces quartiers aujourd’hui vous avez envie de pleurer ! Ils sont méconnaissables, piteux, étroits, dégueulasses ! Tout cela à cause de politiciens véreux et de marabouts égoïstes aidés par des fonctionnaires indignes qui ont occupé tous les espaces publics de ces quartiers. C’est un crime contre l’aménagement urbain ! Si vous passez devant le littoral le long de la corniche, c’est encore pire. Et tout a commencé sous Wade qui a ouvert une période de boulimie foncière jamais connu dans ce pays. Le gouvernement doit confier à la Gendarmerie la question de l’occupation des espaces publics et communautaires. C’est le cas en Algérie ou en Tunisie. Si vous construisez le moindre m2 dans des espaces publics ou interdits, la Gendarmerie le détruit sans avertissement et avec de lourdes amendes. En Europe vous n’oserez jamais une seconde le faire ! C’est ça qu’on doit faire chez nous.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here