XALIMANEWS : Coumba Gawlo Seck est dans de sales draps. Le juge des référés qu’elle avait saisi n’a pas accédé à sa demande. En effet, rendant sa décision hier le juge a ordonné la continuation des poursuites sans délai et sans nouveau référé.
Une décision qui n’arrange pas la chanteuse qui avait prétexté les difficultés dans lesquelles elle se débat pour demander un délai de 12 mois afin de s’intéresser totalement la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) à qui elle doit de l’argent selon Les Echos.
De son coté, forte de sa décision favorable, l’institution bancaire va continuer son exécution. Ceci va se faire sur la saisie d’un compte crédité à hauteur d’un montant qui couvre la créance.
A défaut, ce sera sur d’autres avoirs de Coumba Gawlo Seck, notamment maison et véhicules. Cette histoire remonte à 2014 où la chanteuse avait fait un emprunt auprès de la CNCAS. Mais, depuis qu’elle a contracté le prêt, elle n’arrive pas à honorer ses engagements. La banque soutient à plusieurs reprise avoir relancé la chanteuse pour éviter une procédure judiciaire.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here