Malgré la déception, les Nippons ont tenu à laisser les lieux propres.

Ils ont failli créer l’une des sensations de cette Coupe du monde. Battus (3-2) dans les arrêts de jeu par la Belgique après avoir mené 2-0, les Japonais avaient de quoi être abattus par leur élimination en huitième de finale lundi soir. Mais cette déception n’a pas empêché les Nippons de nettoyer à la perfection leur vestiaire du stade de Rostov-sur-le-Don.

Une photo postée sur Twitter, puis effacée, par la coordinatrice générale de la Fifa, Priscilla Janssens, montre les lieux parfaitement propres après leur passage. Les joueurs japonais ont même laissé un mot, en russe, où il est écrit « merci ». « Quel exemple pour toutes les équipes, c’est un privilège de travailler avec eux », s’enthousiasme Priscilla Janssens.

Les Japonais ont déjà fait parler d’eux pour leur propreté dans ce Mondial. Après leur match nul contre le Sénégal (2-2) en poule, des supporters nippons et des Lions de la Teranga avaient évacué les déchets des tribunes du stade de Saransk. Des scènes qui se sont répétées lundi soir, selon un journaliste de « USA Today ».

 

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here