Je m’appelle Amadou Ba plus connu sous le nom de Mc Thiaya. Je suis artiste comédien de métier et j’évolue aussi dans le milieu cinématographique.

Je vous adresse ces quelques paroles pour vous faire part de mon cri du cœur. Étant acteur culturel j’ai du mal à comprendre l’impossibilité qu’ont les acteurs parlant d’autres langues outre que le wolof et le français à s’imposer dans le milieu théâtral et cinématographique sénégalais. En effet, ces acteurs qui produisent en pulaar, Sérère, Djola ou encore Socé encontrent d’énormes problèmes. Des problèmes liés entre autre à la difficulté pour eux du bénéficier de l’appui financier et/ou matériel des cadres issus de ces cultures respectives. Ce manque de considération handicape réellement ces différentes cultures qui peinent encore à s’imposer sur la scène nationale voir même internationale. À ce problème vient s’ajouter le manque de de visibilité avec une médiatisation insuffisante due notamment à l’absence de sponsors. Je ne parle pas en tant que Sérère, Djola ou halpulaar et je n’ai rien à envier aux autres acteurs qui produisent en wolof ou en français et qui bénéficient de l’appui des sponsors. Je parle en tant qu’acteur Sénégalais qui se bat tous les jours pour véhiculer des messages qui seront utiles à ceux qui nous aiment et nous regardent tous les jours. Il y’a des artistes qui se donnent corps et âme pour éveiller les les consciences avec les moyens du bord. Ils ne rêvent que de deux choses: du soutien et plus de considération. Merci

5 Commentaires

  1. Touta fait vrai c’est désolant de voir qu’un pays comme le Sénégal et plusieurs langue et cultures magnifiques qu’il s’en rendent pas compte il préfère mettre une langue comme le français au plus haut alor que la France ne reconnaît aucune des langue sénégalaise quand t’es que le Sénégal ce réveillera ??déçu.

  2. C touta fait vrai c désolant de voir un pays comme le Sénégal avoir des langue et culture magnifique et qu’il s’en rendent pas compte il préfère mettre au plus haut une langue comme le français alor qu’en France aucune langue Sénégalaise n’est reconnue qu’en t’esque le Sénégal ce réveillera ?déçu

  3. Ce message très riche et qui en dit long malheureusement …..beaucoup sont convaincu qu’être acteur est si facile dans ce genre de métier faut savoir qu’il faut être entourés de fans certe mais aussi de sponsors qui animent cette réalité en permanence afin de consolidés cette expérience unique et enrichissantes à travers le monde entier .

  4. C’est un message véridique et tout aussi courageux que notre frere Amadou Ba as bien fait d alarmer , car malheureusement les autre culture du Sénégal ne trouve pas leurs place dans l univers artistique de notre pays or que nous devons être représentés tous au même titre et à la même auteurs car le Sénégal est 1 pays de plusieurs ethnie et de culture donc effectivement sinon nous acceptons d’être sénégalais il faut accepter la représentation de toute nos culture merci sa salam

  5. la vérité est que tout simplement, au senegal, on privilégie, le wolof, sur les, autres langues,
    Déja, meme, quand on dit, qu on ne parle, pas, le wolof, les, gens trouvent cela, anormal, et te regarde avec étonnement, comme si, au senegal, on ne doit, parler, que wolof, meme les autres , ethnies, renient leurs, langues, et parlent, le, wolof, pour soit, disant, des raisons, de commodité, or, ce qui, est sur, c est qu ils, oublient, leurs, cultures, partout dans les, services, publics, les, gens ne parlent, que wolof , meme, quand, on parle, francais, on est mal, vu

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here