Considérant l’issue pacifique des événements qui se sont déroulés sur le territoire gambien et le rôle décisif joué par le Chef de l’Etat du Senegal, Son Excellence Monsieur Macky Sall, le détachement Alliance Pour la République aux Etats-Unis s’est réjoui de constater que la CEDEAO, notre organisation d’intégration sous-régionale, s’est acquitté honorablement des charges supranationales qui sont les siennes en ayant mis, au devant de tout, l’intérêt des populations gambiennes.
La DSE/APR salue ses qualités d’homme d’Etat sage, visionnaire et respectueux de la légalité internationale, qui a su, à coté de ses paires, éviter à la Sénégambie une crise humanitaire grave, qui aurait affecté les populations des zones frontalières.
La DSE/APR-Etats-Unis, félicite le Président élu Adama Barrow qui a su faire preuve de patience et sérénité pour donner chance et confiance à l’application des Résolutions de l’Organisation des Nations Unies, de l’Union Africaine et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.
L’Afrique, au vue de sa croissance est le continent d’avenir et doit prendre son destin en main, prévenir et résoudre les conflits à travers ses propres Institutions.
Militants républicains, convaincus que toutes les énergies doivent être fédérées pour gérer efficacement les problèmes politiques, économiques et sécuritaires, condition sine qua none d’instauration d’un climat de paix favorable à une démocratie apaisée, soutenons une coopération étroite entre les Etats du Sénégal et la Gambie, conformément aux aspirations des peuples que seule la parenthèse coloniale a séparé.
Tirant les leçons des expériences vécues et les sacrifices consentis par le Sénégal pour partager un développement solidaire avec le peuple frère de Gambie, l’espoir est permis qu’avec la nouvelle génération du leadership incarné par les Présidents Macky Sall et Adama Barrow,une ère nouvelle est ouverte et sont bannis les diatribes, les intrigues politiciennes et chauvines qui sont la source de division inutile des classes politiques nationales.
Concernant le scrutin législatif prochain, la DSE/APR apprécie à sa juste valeur et remercie le Peuple senegalais, son Gouvernement et son Parlement pour avoir consacré une reconnaissance politique des compatriotes de l’extérieure, dédiant quinze députés à la Diaspora ; exhorte les sénégalais vivant aux Etats-Unis à s’enrôler pour l’obtention de la Carte biométrique, s’inscrire sur le fichier électoral.
La DSE/APR apporte son soutien indéfectible et sans réserve au Président Macky Sall dans la quête de convergences des forces politiques au Senegal,pour une accélération de notre émergence à travers la diversification de notre production et l’industrialisation ;encourage l’engagement dans l’alliance Benno Bokk Yakaar ;demande aux militants et sympathisants du parti de rester vigilants, unis et solidaires ;les invite à faire preuve de loyauté et s’abstenir de déclarations intempestives, personnelles de candidatures anti-satatutaires,en dehors des procédures normales avec les alliés pour faire face à tous les défis liés aux élections.
Le DSE/APR exprime sa gratitude au Président du Parti pour le soutien à notre redéploiement à travers l’octroi d’un minibus et encourage le Coordonnateur,
notre frère Abou Diallo pour la disponibilité et l’engagement.
La DSE/APR réaffirme sa détermination à poursuivre, étant en phase avec son leader, le Président Macky Sall le noble combat de développement économi-
que, social juste et équitable au profit du Peuple sénégalais, enfin, formule ses vœux et prières pour le triomphe de notre sélection nationale pour la CAN 2017.
Mamadou Kane-Makkane
Porte Parole, DSE/APR/Etats-Unis
22 janvier, 2017

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Merci,Makane pour l’interet de BBY,ce n’est pas in seul parti.Union c’est la concertation.12 candidats APR et 10 candidats independants.Ce n’est pas normal.

  2. Merci encore Mr Kane pour ta constante et eloquente pertinence.Avec l,avenement Macky.une nouvelle Afrique est entrain de naitre.Yaya avait vu cette situation venir depuis longtemps.Quand on se souvient de ces vociferations et delires,nous analistes avertis,savions qu,il avait vu venir sa fin.Quand on a affaire a 1 adversaire calme,intelligeant,et courageux,on doit faire la difference.Macky n,est ni Abdou Diouf ni Ablaye Wade qui n,etaient pas de la generation de Yaya.

Repondre