Le dialogue en soi est un outil qui a toujours permis de renforcer la cohésion sociale, d’anticiper sur des événements qui pourraient compromettre la stabilité d’un pays .Le dialogue est une nécessité et doit être une activité permanente mais aussi inclusive (car le développement de notre pays ne peut se réduire aux seuls acteurs politiques) tant les défis à relever sont complexes variés et nombreux.
Toutefois le contexte à partir duquel cet appel a été lancé nous laisse perplexes car venant d’un clan (Benno Book Yaakaar) qui s’est constitué sur des bases politiques et en rapport avec les résultats des élections législatives contestées par une partie des acteurs.
Pourquoi ce dialogue n’a pas été convoqué avant ces élections pour nous éviter de nous donner en spectacle à la face du monde ?
La pertinence d’un dialogue est la prévention, l’anticipation sur les événements.
Dans ce contexte post électoral chargé il est difficile de donner du crédit à cet appel.
Une certaine opinion avait soupçonné la mouvance présidentielle d’avoir parrainé certains de ses valets, de ses pions, en vue d’infiltrer l’opposition véritable. Cela s’est traduit par une inflation de listes de candidature aux législatives avec toutes les conséquences qui en ont découlé.
Pour récompenser certains leaders (mercenaires à la solde du pouvoir ayant vendu leurs militants, leurs familles et leur âme) la mouvance présidentielle ouvre malicieusement une porte d’entrée : appel au dialogue politique national.
Bon prétexte pour permettre à certains, au nom d’un « patriotisme national », de réciter cette phrase connue et bien assimilée par cette race de renégats « je suis prêt à servir l’intérêt supérieur de la nation si le président de la république fait appel à mon parti ».
C’est ce côté solennel de l’hypocrisie qui constitue aujourd’hui le « deuxième » tour des élections législatives. Les masques vont tomber. La déculottée vivra ses moments. On découvrira les vrais visages des uns et des autres ; et l’on se rendra compte que les valeurs morales s’étiolent gravement dans notre société en mal de repères.
Ce n’est plus qu’une question de temps et on verra mais aussi on appréciera.
Chez nous, le noble combat articulé autour des valeurs de conviction, de dignité et d’honneur continue. Nous vaincrons dans notre pauvreté matérielle mais à partir de notre richesse morale.

Abdou Sané ancien député
Membre de l’Union Centriste du Sénégal
Email : [email protected]
Téléphone : +221701059618
Dakar, Sénégal

PARTAGER

1 Commentaire

  1. l´HYPER-CORRUPTION D´ETAT NUIT TRÈS TRÈS GRAVEMENT A LA DIGNITÉ DE CE PAYS ET SON DÉVELOPPEMENT MORALE SOCIALE ET ECONOMIQUE.
    L´ARGENT FACILE ET MALHONNÊTEMENT GAGNÉ, CE RIBBAT INSUPPORTABLE VA DÉTRUIRE COMPLÈTEMENT CE PAYS.
    IL SEMBLE QU´ON AIT ENCORE RIEN VU.
    DE MILLIONS AVEC LES LÉGISLATIVES, ON VA PASSER AUX MILLIARDS AVEC LES PRÉSIDENTIELLES.
    DES PARTIS IMPORTANTS DANS CE PAYS VONT ETRE ACHETER …
    LE PRESIDENT MACKY SALL DOIT GAGNER ET IL NE LÉSINE PAS SUR LES CAISSES DE L´ETAT…..

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here