Xalima News: Dans un entretien à Voxpopuli, Didier Awadi a expliqué son enfance et son amour pour la musique. Toutefois, ses parents ne l’avaient pas épargné. Après le BAC, il a su réaliser son rêve de faire de la musique. Aujourd’hui, il veut transmettre cela à ses enfants. Mais ils doivent d’abord exceller dans leurs études. «Si tu n’as pas le bac, ne parle même pas de musique. Ils m’ont fait du chantage toute ma vie pour que je continue mes études, puisque j’étais aussi le seul garçon. Ça m’a beaucoup aidé à voir clair», raconte le rappeur-producteur.

Il inspire ses méthodes avec ses quatre enfants (deux garçons et deux filles) qui baignent dans l’univers de la musique. «Je vais avoir les mêmes exigences que mes parents ont eues sur moi. Le grand qui a 19 ans, il chante, mais doit d’abord faire son bac. Le petit qui m’accompagne sur scène, il a 9 ans. Ma fille qui a 12 ans chante bien, mais elle est timide. IL n’y a que ma grande fille qui a le feeling dans le management», explique-t-il.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here