XALIMANEWS : Ça va bouger au ministère de l’Habitat. Diène Farba Sarr, qui a été accusé à tort ou à raison, d’avoir opté pour le maintien de retraités à des postes de direction, a sorti une lettre circulaire, avec comme objet : «Mise à jour des données du Personnel». Une mention qui en dit long sur son projet de grand ménage au sein de son département ministériel.

L’info avait des relents de grand déballage, les senteurs d’un linge sale qui se lave en public. Sur le fil du ministère du Renouveau urbain et de l’Habitat sis au rond-point de l’Unité Africaine, sont étalés ce matin-là, les habits de retraitée de la dame Socé Diop Dione. La directrice de l’Agence de construction des bâtiments, admise à faire valoir ses droits à la retraite depuis juin 2015, mais encore en poste en septembre 2017, est la source et le point d’ancrage d’un malaise interne. C’est la prolongation de contrat d’un an, sur proposition du ministre Diène Farba Sarr qui a suscité et alimenté les premières critiques. Des messes basses entre collègues qui finiront en intempestifs bruits de couloir. A l’époque, Diène Farba Sarr avait saisi le Chef du gouvernement, Mahammad Boun Abdallah Dionne, pour avoir son aval, renseigne-t-on au sein de la boîte. Mais le PM, prudent et légaliste, lui avait demandé de se rapprocher de la Fonction publique pour acter la décision. De procédure en procédure, apprend-on, la disposition a finalement été validée par le Conseil de surveillance. Ce qui constituerait une violation flagrante des textes, selon les pourfendeurs de la décision. Pour ces adeptes de la continuité, même si c’est permis, l’autorité ne doit pas abuser des contrats spéciaux, surtout que le ministère regorge de jeunes cadres prêts à apporter leur savoir-faire. Une récrimination plutôt compréhensible, que le ministre semble avoir entendu. Surtout que quatre autres directions du ministère sont dirigées par des agents qui sont dans le même cas que la dame Socé Diop Dione.

Et hier, comme une réponse à l’appel d’air des jeunes cadres, une lettre-circulaire signée par le boss et datée du 28 septembre 2017, s’est échappée des tiroirs du ministère. Un document au ton ferme, qui renseigne fort sur la volonté de Diène Farba Sarr à faire le ménage à l’Habitat. Dans cette lettre administrative qui a pour objet : «Mise à jour des données du Personnel» et adressée aux Directeurs, coordonnateurs de projets et de structures administratives assimilées ou similaires, chefs de divisions régionales et de services départementaux, le ministre dit entreprendre le recensement des actes relatifs à l’Administration et à la gestion du personnel. «A cet effet, écrit Diène Farba Sarr, conformément aux dispositions de la lettre-circulaire citée en référence, je demande aux responsables des structures de me faire tenir la liste des agents devant partir à la retraite de l’année 2017 à 2019 et éventuellement les attestations de cessation de service.» «Aussi, poursuit le ministre, dans le cadre de l’organisation des différentes structures du département, il est demandé aux responsables desdites structures de mettre en place des fiches de poste pour leurs agents avant la fin du mois de novembre 2017.» Et pour montrer sa détermination à mener son projet jusqu’au bout, M. Sarr conclut en ces termes on ne peut plus clairs : «J’attache du prix à l’exécution diligente des instructions contenues dans la présente lettre-circulaire.»

L’OBS

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here