De nouveaux éléments troublants sont apparus concernant la disparition mystérieuse du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi. Une équipe de «professionnels» serait impliquée dans l’affaire, selon les médias turcs.

Des membres des forces spéciales saoudiennes, du renseignement, des gardes nationaux et des experts en médecine légale feraient partie d’une équipe de 15 Saoudiens qui a fait l’aller retour à Istanbul le jour de la disparition du journaliste. Leurs noms, âge et photos ont été publiés par le quotidien progouvernemental turc Sabah.

Jamal Khashoggi, 59 ans, s’était rendu mardi 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul, accompagné de sa fiancée turque Hatice. Il venait retirer les documents attestants de sa séparation d’avec son épouse restée en Arabie Saoudite, afin de pouvoir se remarier. Mais il n’est jamais ressorti du bâtiment.

Ce mercredi, la chaîne de télévision turque 24 TV a diffusé des images de vidéosurveillance montrant Khashoggi entrer dans le consulat saoudien d’Istanbul, puis l’entrée du commando. Sur les images, on aperçoit clairement un van noir stationné près de l’entrée. Sur d’autres images, on voir un van entrer puis ressorti du consulat pour se rendre à la résidence du consul. Le rédacteur en chef du quotidien Aksam, Murat Kelkitlioglu s’est dit «certain» que le journaliste était dans ce van.

Une autre vidéo publiée par Wikileaks montre le supposé commando arrivant a l’aéroport d’Istanbul.

MediaCard–mediaForward

cards-multimedia
customisable-border » dir= »ltr » data-scribe= »component:card »>

Selon un officiel turc interrogé par le New York Times, le commando aurait emporté avec lui une scie à os pour démembrer la victime. «C’était comme Pulp Fiction», a déclaré ce témoin, selon lequel Jamal Khashoggi aurait donc été tué et mutilé.

L’affaire a pris une tournure diplomatique, le président américain Donald Trump s’étant dit lundi « précoccupé » par le sort du journaliste

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here