XALIMANEWS : La chambre criminelle de Mbour a ouvert hier le procès portant sur le double meurtre de Medinatoul Salam. Poursuivis pour 7 chefs d’accusation, les 19 accusés ont comparu devant la barre. Lors du premier jour d’audience, la chambre criminelle a auditionné Abdoulaye Diouf et 5 autres accusés qui ont reconnu leur implication dans les meurtres de Bara Sow et Ababacar Diagne.

De la genèse des faits, c’est dans la soirée du 22 avril 2012, après le combat de lutte opposant Yahya Diop Yékini à Balla Gaye 2, Bara Sow et ses amis thiantacounes ont décidé d’aller rendre visite à leur guide religieux. Vers 19 heures le groupe est arrivé au domicile de Cheikh Béthio Thioune, situé à Keur Samba Laobé. A l’entrée ils ont trouvé que la porte est ouverte, ils ont décidé de s’introduire dans la cour et se sont mis à chanter. Au même moment, Bara Sow et un autre talibé sont partis auprès du champellan pour l’informer de leur visite.
Malheureusement, Cheikh Faye qui avait reçu l’ordre, au même titre que les autres talibés de ne plus laisser Bara Sow accéder à la demeure de Cheikh Béthio, décide d’expulser ce dernier. Il s’en est suivi un échange aigre-doux et une violente bagarre. Armés de gourdins, de coupecoupes et d’un fusil, ils ont attaqué violemment les visiteurs. Qui ont été molesté avec des gourdins et des coupecoupes.
Après avoir commis leur forfait, les thiantacounes ont jeté le corps de Bara Sow qui gisait dans une marre de sang. Mais bien qu’affaibli, le groupe de Bara Sow a riposté en lançant des jets de pierre.
C’est au même moment que Khadim Seck a tiré sur ses antagonistes 3 coups d’arme avec un fusil que lui avait remis le guide des thiantacounes lors des élections. C’est ainsi que l’une des balles a mortellement atteint Ababacar Diagne qui s’est affalé au sol en poussant un dernier soupir : « Dieureudieuf Serigne Béthio ». Les deux corps sont amenés dans un bâtiment en construction avant d’être de nouveau acheminés à 800 m de la demeure du marabout et enterrés dans une fosse commune.

1 Commentaire

  1. CE QUI EST CONCASSE DANS CETTE AFFAIRE EST QUE CHEIKH BETHIO THIOUNE FUIT LA JUSTICE DES HOMMES EN SE TERRANT EN FRANCE, MAIS PROMET LE PARADIS A CEUX QUI LE VOIENT, A CEUX QUI LE SUIVENT, LUI DONNENT DES MILLIARDS, AU TOTAL…
    CEUX QUI IRONT AU PARADIS LE DEVRONT A LEURS ACTES PERSONNELS SUR LA VOIX ET DIRECTIVES TRANCEES PAR LE BON DIEU.
    LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER, LE MARI VA FUIR SON ÉPOUSE, SES ENFANTS,…TOUTES SES CONNAISSANCES,…
    PERSONNE NE VOUDRA CONNAITRE QUELQU’UN DE PEUR DE DEVOIR LUI DONNER DE SES BIENFAITS,…
    CHEIKH BETHIO THIOUNE NE RECONNAÎTRA PERSONNE ET VOUDRA, LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER, PLUTÔT SAUVER SA PEAU.
    NOS MARABOUTS NOUS PARLENT DE LA FIN DU MONDE, BIEN DÉCRITE DANS LE SAIN CORAN, CROIRE EN AUTRE CHOSE RELÈVE D’AUTRE CHOSE, MAIS NI DE LA SOUNA, NI DU CORAN, DONC PAS DE LA RELIGION MUSULMANE…
    IL EST TANT DE S’EN REMETTRE AU BON DIEU, TOTALEMENT, ENTIÈREMENT,…
    LE MEILLEUR GUIDE/MARABOUT RESTE CELUI QUI TE MONTRE LE CHEMIN DU BON DIEU ET T’Y GUIDE…
    COMMENT CELUI QUI N’A PAS SON PARADIS GARANTI PEUT IL GARANTIR LE PARADIS A D’AUTRES ?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here