Après le sommet du G20, Emmanuel Macron a fait face à la presse. A la question de savoir si l’Afrique doit toujours recevoir son plan marshal et à combien s’élèverait la contribution de la France, le président Français s’est fait clair : « Le plan marshal était un plan de reconstruction dans des pays qui avaient leurs équilibres, leurs frontières, leurs stabilités. Le défi de l’Afrique il est totalement différent, il est très profond… » – Regardez !

Emmanuel Macron by Chaud360

9 Commentaires

  1. La réponse de Macron se justifie pleinement quand des présidents africains s’agenouillent devant lui ou ses prédécesseurs pour signer des contrats ou des marchés qui ne rapportent absolument rien au contribuable africain, c’est normal qu’il parle de cette façon. Nos dirigeants doivent se faire respecter d’abord et faire passer les les intérêts de leurs peuples avant toute chose à commencer par l’abandon du CFA…

  2. Quand on a des esclaves sans dignités aucune comme macky sall qui sont près à offrir à la france tout ce qu’elle veut d’eux, macron a raison de croire qu’il a en face de lui des sauvages. Cette réponse de macron est suffisant comme argument de campagne pour l’opposition.

  3. La stabilite est beaucoup plus importante pour l Afrique que tout le jeu d addition de millards inexistants dont on nous fait montre durant chaque rencontre g 20 , fmi …Et le reste viendra naturel car les premiers seront les derniers .
    l Afrique sera un eldorado car l Europe et le monde seront beaucoup plus preoccupes par des problemes civisationnels … wait and see

  4. Nous sommes toujours des colonies françaises d’Afrique (CFA). C’est la France qui contrôle la politique des États Francophones d’Afrique, la preuve tous ces pays parlent d’émergence actuellement (PSE au Sénégal). Autre choses, il y a Bolloré au port, les éléments français, ils se sont partagés notre pétrole et le gaz, l’autoroute à péage qui appartient à la France jusqu’à quand? On ne sait pas.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here