Selon l’agence Bloomberg, citée par air-journal.fr, le PDG d’Ethiopian Airlines, Tewolde Gebremariam, Ethiopian Airlines s’apprête a annoncer une commande de 20 Airbus A220-100. Une commande dont le prix sur catalogue est estimé à 1,6 milliard de dollars.

Cette commande, si elle est confirmée serait la première d’Ethiopian Airlines depuis le crash d’un de ses 8 Boeing 737 Max.

Elle marquerait également une rupture dans la politique d’acquisition des mono-couloirs de l’avionneur éthiopien. Ce dernier n’opérait, jusqu’à présent, qu’avec des Boeing 737 et des Dash-8 Q400 de Bombardier.

«C’est un bon avion, nous l’étudions depuis suffisamment longtemps», a souligné le PDG de la compagnie éthiopienne, expliquant que l’autonomie de 5 heures de cette gamme d’avions d’Airbus «est particulièrement adaptée aux petits marchés qui sont relativement éloignés».

Le A220-100 est le plus petit avion de la gamme de produits en production chez Airbus.

L’avion, doté d’un rayon d’action de 6.297 km, a été conçu pour desservir le marché des appareils de 100 à 135 places, avec une efficacité et un confort inégalés.

Les nouveaux appareils seront appelés à assurer des liaisons comme Gaborone (Botswana), Windhoek (Namibie), etc.

Avec cette nouvelle commande, Ethiopian Airlines s’approche de plus en plus de son objectif, ambitieux: celui de porter sa flotte à 150 appareils en 2025. L’objectif initial était de 120 appareils à cette date, avant d’être fortement revu à la hausse en 2018.

La compagnie éthiopienne exploite actuellement 118 avions, et offre des voyages commerciaux ainsi qu’un vaste réseau de fret à travers le monde.

Rappelons enfin que depuis janvier dernier, la compagnie dispose d’un terminal exclusivement dédié à ses passagers, au coeur même du hub d’Addis-Abeba, lequel a une capacité d’accueillir pouvant aller jusqu’à 22 millions de passagers par an. De loin, le plus grand terminal du continent.

Le360Afrique

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here