Khady Sall–APR–ATLANTA / USA
FAIRE UN CHOIX JUDICIEUX LE 24 FEVRIER 2019
Le dimanche 24 Février, les sénégalais se présenteront à l’isoloir pour élire un nouveau Président de la République.
Au moment de choisir votre bulletin, prenez garde ; faite attention au choix que vous allez faire.
Eviter de confier ce pays à des amateurs, des calomniateurs et des aigris, qui n’ont aucune vision, encore moins une expertise ou une stature d’homme d’état.
Ne confier pas ce pays à des comploteurs, tortueux, des vendeurs de chimères, des aventuriers illusionnistes, qui pensent pouvoir refaire le monde en un tour de passe-passe.
Le Sénégal doit s’inscrire dans la continuité, dans la transparence, et dans le respect de ses engagements.
Le choix d’un candidat, ne devrait pas être difficile, car force est de reconnaître qu’il n’existe aucune alternative crédible à la candidature du Président Macky Sall.
Les prétendants de l’opposition à la magistrature suprême ne nous inspirent pas confiance.
Ils agissent dans la confusion et le désordre, avec comme seul programme, insultes, mensonges et invectives.
Le Président Macky Sall reste le meilleur choix pour 2019, car son bilan entre 2012 et 2018 plaide en sa faveur.
– Les Bourses de sécurité familiale, la Couverture Maladie Universelle (CMU), les cartes d’égalité des chances, la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans, la gratuité de l’hémodialyse et de la césarienne.
La pertinence de ses programmes de développement, le PUDC, le PROMVILLES, le PUMA, le PRACAS, le PRODAC, et leurs impacts sur l’économie de notre pays.
Son programme envers les jeunes et les femmes, avec la mise en place de la Délégation générale à l’Entreprenariat des Femmes et des jeunes (DER/FJ) dotée d’un fond de 30 milliards.
Son programme d’infrastructure, dont l’aéroport AIBD, l’autoroute Ila Touba, la ville neuve de Diamniadio, Dakar ARENA, le Palais des sports, le Pont Trans-gambien, le Train Express Régional. L’autoroute AIBD-MBOUR-KAOLACK et son programme de modernisation et de réhabilitation des cités religieuses.

Son programme pour les immigrés.
Représentation de la diaspora la diaspora par 15 députés à l’Assemblée Nationale.
La mise en place du Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE) et la mise à disposition de terrain aux coopératives de la diaspora.
POUR TOUTES CES RAISONS ; VOTEZ POUR LE PRESIDENT MACKY SALL, POUR UNE VICTOIRE ECLATANTE AU SOIR DU 24 FEVRIER 2019.

13 Commentaires

  1. De l’art de voler (proprement) les élections

    Selon le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, il est impossible de voler les élections au Sénégal. Fort juste ! En effet, les élections ne se volent plus dans notre pays le jour du vote où tout se fait dans la transparence et devant les yeux des observateurs, mais en amont, plusieurs mois ou années avant l’échéance. Nous vous donnons une méthode infaillible pour gagner. D’abord, repérez vos deux plus sérieux rivaux à cette élection puis, sous n’importe quel prétexte, faites les mettre en prison et condamner par vos juges de manière à les rendre inéligibles. Vous voilà débarrassés avant le jour J de deux dangereux concurrents !

    Ensuite, grâce à la radioscopie électorale effectuée par l’administration territoriale, repérez les zones où l’opposition est très forte et mettez le prix pour acheter ses leaders dans ces zones-là. Exemples : Abdoulaye Baldé à Ziguinchor, Fabouly Gaye à Kolda, Ameth Fall Braya à Saint-Louis, Moussa Sy aux Parcelles Assainies, Bamba Fall à la Médina etc. Troisièmement : Eliminez le maximum de candidatures possible susceptibles de grignoter l’électorat et vous empêcher d’atteindre la barre fatidique des 50 %. En quoi faisant ? Eh bien, en filtrant par le biais du parrainage !

    Enfin, faites pleuvoir de l’argent, beaucoup d’argent dans les zones rebelles comme Dakar avec la Der, arrosez les imams, les groupements de femmes, les associations de jeunesse etc. Procédez à des arrestations préventives comme dans la commune de Mermoz-Sacré Cœur. Puis, le jour des élections, laissez jouer la transparence totale. Après quoi, promis-juré, Billahi, wallahi, tallahi, il est impossible de voler les élections au Sénégal !

    Le Temoin

    • C’est le Sénégal qui fera son choix, pas toi Le mielleux des Présidents, avec excellents programmes il est en train de réaliser.
      C’est à vous de dégager.

  2. Votre vision est claire, votre analyse pertinente. Les sénégalais ne vont pas livrer ce pays à des aventuriers sans envergure, qui risquent de semer le désordre et la désolation.
    Dans tous les cas, nous saloum saloum, nous voterons Macky Sall, pour son important programme dans le bassin arachidier.
    – Dragage du bras de mer
    – Réfection du port
    – Autoroute Mbour-Fatick-Kaolack
    – L’université Ibrahima Niasse
    – Le pont de la Sénégambie.
    Bravo amazone, et courage

  3. Avec BENNO le Sénégal est vraiment en voie de développement. Merci Khady Sall, nous ferons toute la mobilisation qui sied pour que nous sortions vainqueurs.

  4. Thanks Khady Sall. Au soir du 24 février, la coalition BENNO et tous les sénégalais et sénégalaises épris de justice, de paix, de démocratie, de l’ ambition pour la continuité de la stabilité politique et économique du Sénégal, auront réussi incha Allah à reconduire le président Macky Sall à la tête de l’etat.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here