La fédération nationale n’a pas précisé le nom du successeur du sélectionneur français, en poste depuis moins d’un an.

La Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé, mercredi 21 août, avoir mis fin « à l’amiable » à son contrat avec l’entraîneur français Alain Giresse, ancien joueur star des années 1970-1980, qui occupait le poste de sélectionneur depuis moins d’un an. Dans son bref communiqué publié sur sa page Facebook, la FTF ne précise pas les raisons de cette décision ni le nom du nouveau sélectionneur des Aigles de Carthage.

En décembre 2018, Alain Giresse avait signé un contrat de dix-huit mois renouvelable pour entraîner l’équipe nationale tunisienne, en remplacement du Tunisien Faouzi Benzarti. Après des débuts chaotiques, la Tunisie s’est hissée cette année en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), où elle a été battue par le Sénégal.Lire aussi  Football : le printemps des sélectionneurs africains

Alain Giresse, 67 ans, a longtemps été un pilier des Girondins de Bordeaux et de l’équipe de France (47 sélections). Comme entraîneur, il a successivement dirigé le Gabon (2006-2010), le Mali (2010-2012) et le Sénégal (2013-2015), avant de retourner au Mali entre 2015 et 2017. Il avait démissionné en septembre 2017 à la suite des mauvais résultats de la sélection lors des qualifications pour le Mondial 2018 en Russie, auquel elle n’a pas participé.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here