XALIMANEWS : Les parents des victimes du massacre du 28 septembre 2009 dans un stade de la capitale Conakry commémorent ce jeudi le 8ème anniversaire de cette tragédie.

L’association des victimes et des parents des victimes, AVIPA, dit attendre toujours que justice soit rendue.

Les trois juges guinéens en charge de l’instruction du dossier disent avoir entendu 440 personnes.

Le capitaine Moussa Dadis Camara, président de la junte militaire qui assurait la transition au moment des faits reste maintenu en exil au Burkina Faso alors qu’il souhaite revenir en Guinée pour livrer sa version des faits.

Pour l’AVIPA, cette situation est l’un des éléments qui prouve qu’il manque de volonté politique pour conduire à terme ce dossier.

L’association des victimes et des parents des victimes envisage déjà saisir la juridiction de la CEDEAO si elle n’obtient pas satisfaction auprès de la justice guinéenne.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here