Depuis quelques semaines le leader du REWMI a opté une nouvelle stratégie politique. Attaquer, encore attaquer, toujours attaquer. Cette stratégie d’attaques généralisées traduit le désespoir politique dans lequel est englué Idrissa Seck depuis belle lurette. Le leader du minuscule parti de REWMI est à la recherche d’une résurrection politique. Et il pense en trouver la voie. Nous l’avons dit, attaquer., dénigrer. Sauf que cette stratégie, du point de l’analyse politique du parcourt d’Idrissa Seck, est inévitablement vouée à l’échec.Les sénégalais ne sont pas dupes, ils savent séparer la graine de l’ivraie. Du parcourt politique général d’Idrissa Seck les sénégalais n’en gardent que de très mauvais souvenirs, disons le clairement, une image désastreuse. Gestion gabegique des deniers publics, arrogance, surestime de lui-même, personnalité complexe, niche de nombreuses contradictions Le mythe Idrissa Seck s’est envolé depuis que les sénégalais ont découvert que l’homme ne s’applique guère les principes d’honnêteté religieuse qu’il aimait nous rappeler à chacune de ses sorties médiatiques. Les sénégalais da,ns leur immense majorité ne veulent plus d’Idrissa Seck. S’il continue à se faire entendre c’est parce que certains medias sénégalais, et Dieu merci qui ne représentent rien dans le landerneau médiatique du pays, roulent encore pour lui. Mais passons. Il faut dire qu’Idrissa s’enterre politiquement. A travers ses attaques contre Macky Sall il célèbre ainsi ses messes de requiem politiques. Disons ses khoudba de mort politique. Idrissa Seck ne reviendra jamais aux affaires, les sénégalais n’en veulent pas. Ainsi il pourra attaquer, continuer à attaquer mais cette stratégie ne donnera rien. Au soir de l’élection présidentielle de 2019 il sera définitivement envoyé à la retraire politgique. Le score qu’il récoltera ne lui donnera aucune chance de mener des activités politiques. La poignée de militants du REWMI qu’il lui restera l’abandonnera et l’homme ne sera que l’ombre de lui-même.

Abdoulaye Mbodji
Journaliste. promotion 2005 Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.

10 Commentaires

  1. Une seule phrase de Idy fait trembler tout le Macky…. Y compris les supposés journaliste de la promotion 2005. Apparemment il dérange…hein !
    Monsieur le journaliste 2005 …. ce n’est que le commencement….

  2. MBodji tu as obtenu enfin quelque chose de Macky Sall ? Pauvre con !!!! Il y a pas longtemps tu balancais des torchons insultants sur Macky Sall et son parti apres avoir ete longtemps son griot sur le site Xalimasn.com mais comme tu ne voyais rien en retour aucune recompense tu as fait tomber ton masque d’opportuniste parasite leche-cul tu es le nouveau type de senegalais il y en a beaucoup comme toi autour de Macky Sall et au sein du pouvoir vous ne croyez pas au merite et au travail pour vous ce qui compte c’est la reussite sociale rapide sans effort argent villa voiture de luxe femmes pour parader pour y arriver rapidement il faut faire de la politique non excusez moi vous ne faites pas de la politique au Senegal vous faites du larbinisme car a part le president de la republique Macky Sall et sa femme Marieme Faye tout le reste ne sont que des valets et des larbins qui se rivalisent de courbettes et de chanteurs de louanges niak jom prets a tout meme a vendre vos mamans pour avoir des strapotins vous ne croyez qu’a l’argent facile

  3. Ce n’est qu’au Sénégal que tu vois des journalistes défendre les politiciens au lieu d’enquêter et d’investiguer.
    Pauvre Sénégal!

  4. bien sur t,est un rigolo tu nous dir que tu est dans la tete de tous les senegalais moi je vote inchallah pour idy et je fairais voter pour idy,c,est luis seul qui rassur,va te prostuer ailleur,

  5. Ce pauvre type qui ecrit diplome a paris. Les gens de CESTI sont plus competent espece de complexe de neo colonise. Cela n’etonne pas que tu supporte macky.

  6. Beaucoup de Sénégalais pensent que nous sommes les gardiens de l’islam ! Ce que monsieur Idrissa Seck a dit, ne poserait pas débat dans les autres pays musulmans parce que c’est la vérité acceptée par les grands érudits de l’islam. Grâce au NET, on peut se cultiver, s’informer mieux que dans les années 70 !
    A ceux qui cela intéressent voici un lien qui pourrait vous aider à mieux comprendre !  » La ville sacrée – La Mecque est-elle le lieu des origines ?

     » à faire lire !

  7. vraiment désolé Mbodji,votre analyse est politique donc aucun fondement scientifique sans cohérence aucune.Si c’est ça que vous avez étudier a Paris alors reformez vous!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here