Le passager, qui s’est présenté à l’aéroport chinois Guangzhou Baiyun International, portait 70 vêtements sur lui. Il a été décrit par le personnel de l’aéroport comme « ressemblant à un sumo ». Il portait, selon le Guangzhou Daily, plus de soixante chemises et t-shirts et neuf pantalons.

Dépassant le poids maximal des bagages, le voyageur à destination du Kenya a eu cette idée originale. Mais il a oublié une chose: vider les poches de ses vêtements au préalable. L’homme a dû se déshabiller car il sonnait au détecteur de métal. Les agents ont trouvé, dans ses poches, de nombreuses piles, des clés USB ou encore des chargeurs de nombreux appareils.

PARTAGER

Repondre