Une action militaire « combinée » a eu lieu cette nuit en territoire syrien, en réaction à l’usage présumé d’armes chimiques samedi dernier sur Douma, une attaque imputée par Washington, Londres et Paris au régime de Bachar al-Assad. L’annonce a été faite vendredi soir (à 03h00 dans la nuit de vendredi à samedi en Belgique) par le président américain Donald Trump, dans une allocution face aux journalistes.
Un avion français se prépare au décollage pour rejoindre l’opération décidée conjointement par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni.
Après plusieurs jours de tractations, ainsi que des délibérations avec le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May, une décision finale a donc été prise, dans le sens d’une réponse militaire impliquant les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Les médias américains parlent de « frappes de précision », et l’agence française AFP rapportait, alors même que Donald Trump parlait encore, que de fortes explosions ont été entendues dans la capitale syrienne, Damas.

« Une opération combinée est en cours avec la France et le Royaume-Uni, nous les remercions tous les deux », a dit le président américain, qui s’exprimait à la Maison Blanche.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here