Janvier 2020 a été le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré sur la Planète, très légèrement devant 2016, a annoncé le service européen Copernicus sur le changement climatique.

Après une décennie record, qui s’est conclue avec une année 2019 qui était la deuxième plus chaude jamais enregistrée depuis les premiers relevés de températures, les années 2020 démarrent sur la même tendance.

En janvier, la température moyenne du globe a ainsi dépassé de 0,03 °C celle de janvier 2016, jusque-là le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré, et a été de 0,77 °C plus élevée que la moyenne pour un mois de janvier de la période de référence 1981-2010, selon Copernicus.

La plupart des zones à travers le monde ont connu des températures supérieures aux moyennes, notamment l’Europe qui a enregistré des températures de +3,1 °C supérieures à la moyenne de la période de référence 1981-2010. Dans la partie nord-est de l’Europe — Scandinavie et une partie de la Russie notamment — le différentiel a même dépassé les +6°C avec la période 1981-2010.

Futura Sciences

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here