« Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois ! » c’est cette blague jugée de très mauvais goût qui a valu ici en France, au célèbre animateur Tex d’être viré de l’émission  Les Z’amours qu’il présentait depuis dix sept ans. 

Au Sénégal, sur la chaine TFM qui se réclame la plus suivie, la plus populaire et avec comme crédo «Le miroir du Sénégal», un professeur de philosophie se permet de lâcher des propos sidérants au sujet du viol : «vous faites tout pour que nous vous violons et quand nous vous violons nous allons en prison. Et, vous qui avez tout fait pour qu’on vous viole, vous continuez à être libres» et a le toupet de préciser, j’assume pleinement et entièrement ce que je dis.  L’émission qui était en direct a continué. 

J’en appelle concrètement à la responsabilité du groupe Futurs Médias et même de celle du CNRA, l’organe de régulation du secteur de l’audiovisuel où il y a parmi les neuf membres nommés par le président de la république, un membre issu des mouvements des droits de l’homme et un membre issu des mouvements et associations féminines.

Sans être féministe, puisque pur résultat d’une société sénégalaise où j’ai été formée, formatée et éduquée en reconnaissant à l’homme le statut de chef, de responsable, de tuteur …, je suis tout de même sidérée, parce que le viol est tout ce qu’il y a de plus ignoble. Et, je ne peux pas concevoir que l’on puisse trouver des excuses à un violeur. Je suis à la fois révoltée par des dires lâchés aussi banalement mais j’ai été surtout écœurée de me rendre compte qu’en fait, le débiteur de telles idioties, y croient réellement. Parce que pour sortir ces mots et ensuite argumenter son speech, –lamentablement bien sur, il faut y croire. Et, le professeur Songué Diouf semblait tout de même y croire.Puisqu’il s’est permis une comparaison effrontée entre la violence du viol et la supposée violence exercée sur le violeur par la violée. «Le viol, je le dénonce…mais je coupe la poire en deux. Parce que celle qui est faite normalement et qui expose tout devant un homme, cette violence qu’elle exerce là est aussi grave que la violence que pourra exercer le violeur sur elle ». Parbleu ! Le comble. La faute est rejetée sur la victime, qui n’en est pas une selon la logique de Songué Diouf. Ainsi, toutes celles qui ont été violées l’ont cherché ? Parce qu’elles sont aguicheuses, qu’elles sont violées ?  

Songué Diouf, qui sert après coup, des explications pitoyables sans s’excuser pour autant auprès des femmes,  avais même rajouté par la suite ; «pourtant le pauvre qui va tomber dans le panneau prendra dix ans alors que celle qui a tout fait pour être violée et qui a violé toutes les normes morales, sociales et religieuses, elle continue à errer nue dans nos rues. Il faut la femme refuse elle-même d’être un objet. Qu’elle revienne à sa dignité ». Un violeur serait donc à plaindre ? Qu’en est-il de son forfait ?

Et, le clou de son dérapage c’est sans conteste quand Songué Diouf lâche bêtement : «même à la maison celle qui est violée, c’est souvent celle à qui Dieu a donné des formes généreuses mais est négligente». Stupéfiant !Parce qu’elles ont de belles plastiques et qu’elles s’habillent mal, elles ont provoqué le viol ?  Parce qu’«elles montrent tout» qu’elles sont violées ?

J’ai envie de poser une question à Songué Diouf ; quel est le tort de la fait la fille de mon amie Astou, qui n’a que neuf ans, qui n’est pas encore femme, (pas encore ses règles, elle ne sait même pas ce que c’est),  qui ignore encore tout de la sexualité et est encore innocente  et qui a été violemment  violée par un homme adulte, mûr et jouissant de toutes ses facultés mentales? Qu’est ce qu’elle fait pour mériter d’être sauvagement violée pour se retrouver à l’hôpital, opérée et hospitalisée pendant des jours  et traumatisée à vie ? Parce qu’elle est belle, à neuf ans ? A-elle été aguicheuse, à neuf ans alors qu’elle est si innocente, si timide ? Est-elle dotée de formes généreuses ? 

J’espère que Bouba Ndour, qui se trouve être le directeur des programmes de la Tfm va réagir en présentant d’abord les excuses de sa télé aux sénégalais, que ce professeur Songué Diouf n’aura plus jamais l’occasion de réapparaitre à la télé pour débiter des imbécilités pareilles. 

Parce qu’il n’y aucune tolérance qui tienne dans ce que Songué Diouf a dit. Ce sont de pures stupidités, des niaiseries offensantesN’existe aucune excuse qui justifie un viol !

Rokia Pédro

5 Commentaires

  1. Ce que beaucoup de fanatisés ne comprennent pas, c’est que ce combat contre ces dires du professeur est un combat indirect contre les dires de nos guides religieux. Ils ont toujours expliqué que l’habillement indécent, l’habillement sexy, “day yée fitna” (Cela réveille le désordre). Voilà qu’une dictature de la pensée veut nous imposer que dire que “cela réveille le désordre” c’est faire l’apologie du désordre.
    Tchim ! Quand un dit intellectuel est incapable de comprendre le sens des mots, quand il laisse aux autres le monopole du sens des mots, il ne pourra être que destructeur pour soi-même, et en parfaite ignorance.

  2. C’est vraiment triste d’entendre tout cela… La première question qui m’est venue à l’esprit c’est: est ce que songué a vraiment des enfants notamment des filles? Je pense que non sinon il n’allait pas avancer tous ces propos débiles… C’est comme si il en train de défendre ces malades ces pervers ces obsédés qui ne cherchent rien d’autre qu’à detruire la vie de ces filles de ces femmes innocentes…songué il a vraiment un problème , trop de philosophie ça ne fait qu’embrouiller la tête et finalement on se perd, plus de discernement….

  3. C’est vraiment triste d’entendre tout cela… La première question qui m’est venue à l’esprit c’est de savoir si réellement songué a des enfants notamment des filles? Je pense que non, sinon il n’allait pas avancer tous ces propos débiles… C’est comme si il en train de défendre ces malades ces pervers ces obsédés qui ne cherchent rien d’autre qu’à detruire la vie de ces filles de ces femmes innocentes…songué il a vraiment un problème , trop de philosophie ça ne fait qu’embrouiller la tête, finalement on se perd et plus de discernement….

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here