XALIMANEWS : La Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS) vient d’obtenir le visa du Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) pour l’émission de sa diaspora  bond. Il s’agit d’une toute première sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). 

Ce procédé permet à la banque leader dans le financement de l’habitat en zone UEMOA de solliciter l’épargne des populations de la diaspora pour la réalisation des projets structurants . De tels placements bien rémunérés et adossés à un programme de logements offrent à cette catégorie un moyen sûr de sécuriser son  épargne. 

Par cette émission obligataire, la BHS laissera une empreinte indélébile dans l’histoire financière du Continent. En effet, il s’agira du premier «Diaspora bond» émis par une Institution Financière en zone CFA. Pour les observateurs, cette innovation majeure est à mettre à l’actif de la BHS, de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et de l’ensemble du Marché Financier Régional.

De 2010 à 2017, les flux financiers provenant de la Diaspora ont constitué la première source de financement de l’Afrique avec une moyenne de 62,9 milliards de dollars US, devant les Investissements Directs Etrangers – IDE (52,5 milliards USD) et l’Aide Publique au Développement – APD (51,8 milliards USD). 

Avec financialafrik.com

2 Commentaires

  1. La BHS doit commencer par améliorer son réseau de téléphone. Depuis une semaine je les appelle et je n’arrive Pas à joindre quelqu’un au bout fil. Donc plus de considération envers les gens de la diaspora.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here