XALIMANEWS : L’édition 2018 de la Journée mondiale de la population (JMP), axée sur le thème ‘’La Planification familiale est un droit humain’’, est célébrée ce mercredi à Kolda, par plusieurs acteurs œuvrant dans les domaines de la santé et du développement.

Proposé par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), ce thème permet selon les organisateurs de revisiter les concepts liés à la planification familiale (PF) et de démontrer que c’est l’une des meilleures stratégies pour l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant.

Il va aussi offrir l’occasion d’aider à ‘’l’autonomisation des femmes et des jeunes, en favorisant leur participation dans les processus productif et décisionnel et de stimulation de la croissance économique’’.

Interrogé par l’Aps à la fin d’un panel scientifique, le gouverneur adjoint chargé des affaires administratives, Cyprien Antoine Ballo, a relevé que la planification familiale a des impacts positifs pour la femme. ‘’Si elle est bien menée, elle a des impacts positifs sur la santé physique et psychique des femmes. Mais, il faut surtout l’implication des hommes, c’est-à-dire que les femmes soient en parfait accord avec leurs maris pour une bonne planification’’, a-t-il dit.

A l’en croire, il est louable que la JMP 2018 se tienne à Kolda parce qu’il s’agit de mieux imprégner les populations de l’importance de la planification familiale et de l’importance de l’accès de toutes les femmes à une planification familiale de qualité.

‘’ Les autorités administratives de la région de Kolda sont de tout cœur avec les acteurs impliqués dans la noble cause de l’accès de toutes les femmes à une planification familiale de qualité’’, a encore confié Cyprien Antoine Ballo.

Il a déploré le fait que certains hommes usent de violence pour empêcher leurs épouses d’adopter une méthode de planning familiale. ‘’Le lien est donc tout à fait trouvé entre les violences basées sur le genre, les violences faites aux femmes, aux jeunes filles et la planification familiale dans le sens où il est souhaité que les hommes puissent s’associer à cette cause.’’

Depuis la 1ère célébration de la JMP en 1990, cet événement constitue, chaque année, un moment solennel d’échanges et donne l’opportunité aux principaux acteurs concernés d’approfondir la réflexion sur les questions de population et de faire un plaidoyer auprès des décideurs.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here