XALIMANEWS : Le leader de l’alliance pour la citoyenneté et le travail a adressé une lettre au président du Conseil de constitutionnel Pape Oumar Sakho. La voici en intégralité.
« Par un article récent, Monsieur Seybani SOUGOU, Sénégalais résidant en France, a attiré l’attention de ses compatriotes sur la non-publication du décret présenté par le site informatique du Conseil Constitutionnel du Sénégal comme justifiant votre mandat en cours en qualité de Président de cette institution.
Il a notamment rappelé que vous aviez été nommé une première fois pour achever le mandat de feu le Président Cheikh Tidiane Diakhate par Décret n°2015-905 du 26 juin 2015 (publié au journal officiel n°6863 du 25 juillet 2015). Votre premier mandat est donc arrivé à son terme le 12 août 2016 puisque votre prédécesseur avait été nommé le 13 août 2010 pour une durée de six (6) ans.
Le site informatique du Conseil Constitutionnel indique que votre mandat aurait ensuite été renouvelé par un décret qui porterait le numéro 2016-1222 du 12 août 2016. Il se trouve malheureusement que ce décret demeure à ce jour introuvable malgré des recherches intenses.
Au cas où il aurait existé, ce qui représente l’hypothèse la plus favorable, l’absence de sa publication lui enlève toute validité. Il est par conséquent essentiel que vous puissiez informer au plus vite l’opinion nationale et internationale du numéro du JORS dans lequel le décret n° 2016-1222 du 12 août 2016 aurait été inséré précisant également la date de sa publication.

Homme de droit, vous comprendrez aisément à quel point cette simple information est importante pour justifier l’ordre constitutionnel actuel du Sénégal. Ce dernier ne saurait en effet reposer sur des décisions prises par un Conseil Constitutionnel dont toutes les décisions prises depuis le 13 août 2016 seraient nulles et non avenues.

Dans l’attente de votre réaction que nous espérons prompte, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération distinguée.

5 Commentaires

  1. Ce n’est qu’en gardant la constance qu’on aura la chance de voir la vérité éclatée sir cette affaire dont la gravité est inqualifiable. Peut être BBC pourrez s’en saisir si nous maintenons la pression. Il faut dèdier une marche de aar li nu bokk uniquement pour ceci qui représente tout de même le fondement et la fondation de toute notre armature institutionnelle.

  2. Gorguidiop on s en fiche de aar ligeen moom!!! Va travailler et cesse de croire aux politiciens et médias. Fais toi même ton propre idee Nobody else

  3. Très sincèrement, un ancien PM qui ne sait pas à qui s’adresser pour obtenir un décret publié, c’est de l’amateurisme. Même un étudiant qui a suivi un cours de droit administratif en 2e année de la FSJP connaît la réponse. Par ailleurs dans quel État sérieux un président de la République nommé un président du Conseil constitutionnel sans prendre un décret ? Le ridicule ne tue pas certains politiciens…

  4. D’habitude je ne répond pas aux cons comme toi, trop pressés de coller des étiquettes aux gens sans les connaitre. Certainement tu ne travailles pas et penses automatiquement que tout le monde est comme toi, pauvre fainèant qui vit de l’argent volé et distribué par le voleur en chef au palais. C’est parce que tu est incapable de prendre ton destin en main que tu penses que nous sommes comme toi. Le réveil de conscience de cette masse endormie est votre cauchemard. Tôt ou tard ça se fera, vos efforts à le décourager n’aboutira point. Et arrête ton complexe avec ton anglais à deux. We can have this conversation in English if you will, but first of all, you’ve got to be able to speak it. I really don’t care which language you wanna use, they’re all the same to me: just a medium to express your thoughts; you feel me?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here