La partie de golf qui a déplu aux journalistes, c’est bien celle qui a eu lieu entre Obama et Tiger Woods, le golfeur le plus populaire du monde. Et si elle a déplu, c’est bien parce que la partie a eu lieu en Floride à l’abri des regards indiscrets de la presse.

Barack Obama voulait-il juste un toute petit peu d’intimité ou cherchait-il à éviter la médiatisation d’une probable correction de Tiger Woods.

« Je peux dire qu’une large part de nos membres, que ce soit la presse écrite, électronique, radio ou télévisée, m’ont exprimé leur grande colère pour n’avoir eu absolument aucun accès au président des Etats-Unis pendant tout ce week-end« , a lâché, Ed Henry, le président de l’Association des correspondants de la Maison Blanche.

A noter que sous les mandats de Clinton, Bush et même pour Obama, les fameuses parties de golf étaient soumises aux caméras des reporters.

« Il existe un principe tout simple mais très important pour lequel nous continuerons à nous battre, pour aujourd’hui et dans les jours à venir : la transparence« , a poursuivi un Ed Henry grandiloquent.

Source Gentside Sport

Pas de commentaire

Réagissez à cet article