XALIMANEWS : Le patron du mouvement Tekki n’en finit toujours pas avec l’affaire dite du gaz découvert entre le Sénégal et la Mauritanie, sanctionné par un contrat d’exploitation signé entre les deux pays. Pour Mamadou Lamine Diallo, Macky Sall, en envoyant Sidiki Kaba à l’Assemblée nationale défendre le dossier devant les députés, veut simplement éviter le débat de fond.

« Le gouvernement a envoyé à l’Assemblée nationale un projet de loi pour autoriser le Président de la République à ratifier l’accord avec la Mauritanie sur l’exploitation du gaz naturel. C’est Sidiki Kaba qui viendra défendre le dossier à l’Assemblée nationale, en l’absence du ministre chargé de l’énergie et du ministre chargé de la justice », a-t-il fait savoir dans ses « Ques-Tekki », dont copie nous a été parvenue.

Il poursuit : « La voie choisie par Macky Sall, explique-t-il, est d’éviter le débat de fond à l’Assemblée nationale. Sidiki Kaba sans doute prompt à réciter des vers ne comprend rien aux enjeux pétroliers et gaziers. Le vote sera sans débat sérieux au mieux et au pire sans débat comme dans l’affaire du parrainage ».

Qui ajoute : « A cause du pétrole et du gaz et l’implication poussée de sa famille dans Petrotim, le Président de l’Apr a entamé la fermeture démocratique du pays. Les opposants sont traqués et, les hésitants et les patriotes de l’Apr seront isolés ou chassés. C’est un secret de polichinelle depuis l’affaire Elf et son Pdg Loïk le Floch Prigent, dans les pays pétroliers d’Afrique, des chefs d’État ont leur part personnelle et familiale dans l’exploitation du pétrole ou du gaz. Le Sénégal pourra-t-il éviter ce trou noir de la gouvernance prédatrice ? ».

1 Commentaire

  1. Si nos chefs d’état ne croient pas en eux il ne réussirons jamais leur ambitions car ils considèrent toujours la France comme leur source de développement. Ceci ne sera jamais vrai,car il n’ya aucun pas qui développera un autre. Tout pays se développe lui même. Donc chers compatriotes écoutons Bougane Guèye lui il est un don pour notre changement

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here