Pour ne manquer aucune de nos prochaines videos

Abonnez vous à notre chaine Youtube

Yobalou Koor reçoit aujourd’hui Lansana Gagny Sakho. Le Directeur général de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal s’est prononcé sur la crise de Covid-19 qui continue de faire des victimes dans le monde particulièrement au Sénégal, au moment où le chef de l’Etat a décidé d’assouplir les mesures de l’état d’urgence (réouverture des lieux de culte, marchés hebdomadaires…) Selon Lansana Sakho, Macky Sall n’a pas cédé au chantage ni à la pression des religieux en prenant une telle décision, contrairement à ce qui se dit.

Pour ne manquer aucune de nos prochaines videos

Abonnez vous à notre chaine Youtube

2 Commentaires

  1. Macky Sall sous pression ? Laquelle ?
    Et si le Soldat Macky voulait une forte contamination au Sénégal pour qu’il y’ait finalement la « guerre « au coronavirus?
    Qui sait ? La situation de « ni guerre, ni paix » est intenable pour un homme d’action et la semi guerre a fait en deux mois, 20 morts, 2000 cas contaminés, 8000 suspects, … une économie bloquée et une situation sociale tendue.
    Le Président Macky joue, peut être, la carte du « on gagne ou on gagne ». Si le laisser aller est fructueux on sort du coronavirus, si par contre ça se complique, on vivra réellement la pandémie, et on aura droit au soutien financier international ! Peut être même avec des milliers de morts on annulera notre dette colossale !
    Qui sait ? Le Président Macky Sall n’a jamais montré qu’il peut subir une pression, ni des religieux (souvenez-vous des K, Karim et Khalifa), ni des politiques encore moins d’une opinion publique anesthésiée.
    De quelle pression veut-on donc nous faire croire qui l’aurait poussé à précipiter  » l’assouplissement », l’abandon des mesures de lutte contre le coronavirus ?
    Pourquoi ce revirement brutal du Président qui avait lui même averti que si les mesures prises ne sont pas suffisantes il pourrait décider le confinement ? (France 24)
    Pourquoi le discours du président Macky Sall qu’on attendait le mardi aurait été ramené au lundi 11 mai coïncidant avec le début du déconfinement en France ?
    Beaucoup de questions restent sans réponse mais il y’a un pressentiment de projets occultes, lesquels ? Mystère et boule de gomme ! La seule chose sûre et qui nous rassure c’est que le Projet de Serigne Touba ne souffrira d’aucun complot, même si le souhait des suprématistes blancs veut plus de morts de noirs notamment d’africains qui défient la démographie mondiale.
    L’Heure de la Révolution pacifique a sonné ! C’est la Rédemption.

  2. Mackyavélique!
    La fin justifie les moyens. Déconfiner pour ne pas mourir de faim, déconfiner pour ne pas perdre la face, déconfiner parce que le coronavirus est moins dangereux qu’on le présentait ! Déconfiner parce que l’aide internationale ne vient pas, déconfiner parce que le pic de la maladie tarde à venir !
    Déconfiner parce que les caisses de L’État sont vides, plus d’impôt et de taxe, plus de droit de douane et des charges qui augmentent avec « la guerre » !
    Le Général Macky s’est rendu compte, tardivement, que la guerre contre le coronavirus était perdue d’avance : le coût serait supérieur au gain!
    Mais il fallait aller vite pour limiter les dégâts, et pour cela, pour faire passer le reniement, il faut faire l’amalgame avec la religion pour faire porter une partie des responsabilités aux religieux ! Les pauvres, pourtant ils n’ont jamais été écoutés, même pas pour réaménager les heures du couvre-feu, pour le mois béni du Ramadan. La raison économique a prévalu sur tout, il faut l’admettre, il faut faire face aux échéances, de salaires,…
    De l’autre côté, si la situation s’empire il faut aussi en profiter !
    Comment ? En faisant semblant d’avoir subi des pressions… des religieux… on dira demain que tout est de leur faute et pourtant Dieu sait qu’ils ont été très citoyens ! Les mosquées où les fidèles ne passent que quelques minutes pour prier ont été fermées en vitesse, sans chercher une alternative. Les marchés et transports ayant longtemps été épargnés !
    La guerre dans la guerre a permis des règlements de compte sociaux et des tirs groupés ont été dirigés contre Touba et les mourides !
    De grâce, demain si la stratégie trumpienne du President ne marche pas, cherchez les coupables chez les »experts de haut niveau » du Général Macky et pas ailleurs, s’il n’est pas le coupable en chef lui-même !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here