XALIMANEWS : « La drogue saisie n’a jamais été suffisamment sécurisée ». Les propos sont de l’ancien directeur de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis). Le commissaire Cheikhna Keita, qui s’exprimait par rapport aux 80 kilogrammes de drogue qui seraient disparus des 238kg de cocaïne, saisies au Port. Selon ses explications, c’est une chose courante.

« On a toujours eu des problèmes de fuite de drogue, au Sénégal. Lorsqu’il y a saisie, la drogue est déposée n’importe où. Il est même arrivé que des scellés de drogue disparaissent au tribunal », a-t-il révélé, avant de faire savoir que même si le Sénégal a un dispositif légal, il est en retard par rapport aux moyens utilisés pour contrôler et vérifier le trafic de la drogue, rapporte le journal Enquête.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here