Le directeur Marketing de Total a démenti hier, l’ancien ministre de l’Énergie, Thierno Alassane Sall qui disait que Kosmos avait plus de capacité que Total pour remporter les contrats pétroliers attribués au groupe français. À en croire Momar Nguer, la capitalisation de Total est 120 milliards d’euros tandis que celle de Kosmos est 3 milliards d’euros. Pour être plus explicite, il indique que Total joue en Premier league et Kosmos joue en Navétanes à Thiès. Ces déclarations ont été soutenues hier, lors d’une conférence de presse organisée dans le cadre de la célébration des 70 ans de présence du groupe français au Sénégal. Profitant de cette occasion, le directeur de Total est revenu sur la transparence de leur contrat liant le Sénégal à Total. « Si nous n’étions pas transparents, nous ne serions pas encore dans ce pays 70 ans après notre arrivée. Les choses sont extrêmement claire du côté de Total et du côté de l’État du Sénégal. Nous n’avons rien à cacher des contrats que nous avons signés ici », nous renseigne-t-il avant d’ajouter que Total a conclu avec le Sénégal deux accords d’exploration et d’exploitation de concessions pétrolières. Selon Momar Nguer, le premier concerne Rufisque offshore profond et le second c’est sur la réalisation d’études en mer profonde en vue de devenir opérateur d’un bloc d’exploration.

Aicha DIOUF

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here