Salif Kéita demande au président Ibrahim Boubacar Keita de quitter le pouvoir. Le chanteur a produit une vidéo en Bambara s’adressant directement à IBK. Retranscription.

Kôrô ((grand frère) bonjour c’est ton petit frère Salif Kéita. Je ne veux pas d’argent, je ne veux pas être président, je suis malien d’origine. Grand frère, quand je te parle ce n’est pas parce que je suis contre toi, ce n’est pas de la méchanceté non plus. Mais je vais te dire une chose. Tu sais bien que c’est la France et le président Macron qui mandatent les gens pour tuer les maliens.

C’est la France qui paye les gens pour tuer les maliens sous prétexte que ce sont des djihadistes. Ou bien tu as payé des gens pour le faire en faisant croire qu’il y a des djihadistes au nord ? Il n’y a pas de djihadistes au nord. Ce sont les gens que la France a payé qui tuent les maliens. Ce sont les jeunes maliens recrutés au sein de l’armée qui sont tués. Parce que tu ne peux pas faire partie de l’armée si tu n’es pas en bonne santé.
Malgré ça, tu lui tends ta main, tu fais amitié avec lui parce qu’il garantit ta place. Si tu ne le sais pas, il y a trop de murmures. Mais tu t’entêtes parce que tu es français. Tu as un passeport français. Quant aux artistes, je ne citerai de nom mais lorsque ça va chauffer, ceux-ci vont rentrer chez eux. Par contre quant à nous, nous sommes des maliens et nous serons condamner à rester au pays. Le malheur nous arrivera et cela ne t’inquiète pas.

Si tu dis quelque chose contre la France tu as peur qu’elle t’enlève au pouvoir. Mais saches que tes origines n’ont pas eu peur. Car Keïta était unique. C’est à cause de la démocratie qu’il a instauré une constitution. Si tu crois que tu es dans la souffrance, la peur, il faut laisser le poste que tu occupes à quelqu’un d’autre qui n’a pas peur. Tes enfants prennent l’argent du contribuable pour en faire ce qu’ils veulent.

Ils font les anniversaires à coup de millions. Les maliens souffrent terriblement. Ils les ont beaucoup tués. Grand frère, il faut partir. Tout le monde sait que c’est la France qui est en train de détruire le pays et tu continues de collaborer avec elle. Grand frère, il faut partir. C’est ce qui est profitable pour toi. Si tu refuses de partir la honte sera plus grande pour toi. Je suis ton petit frère, mais je préfère te dire la vérité. Propos retranscrits par

5 Commentaires

  1. C est le cas pour nombre de nos Présidents. Ils prennent des directives de leur Maître Francais. La future révolution qui va balayer IBK aura des répercussions terribles dans tout le Pré carré francais de l Afrique de l Ouest . Vivement que surgissent d autres Thomas Sankara pour redonner à l Africain de l Ouest sa dignité confisquée .

  2. Les jours de la france en afrique sont comptes. Ce pays pauvre qui ne vit que des autres va etre emporter par le nationalisme et la conscientisation des africains.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here