Le musée, consacré à « la décolonisation du savoir africain », accueille des artefacts et des expositions représentatifs de l’Afrique continentale et de sa diaspora. Les premières expositions du musée présentent des œuvres d’artistes maliens et burkinabés, mais aussi cubains et haïtiens. La diaspora au Brésil et aux États-Unis est également représentée dans la collection du musée.

Comme le rapporte Al Jazeera , certaines des œuvres actuellement exposées au musée incluent « Memory in Motion » de l’artiste haïtien Philippe Dodard, qui décrit « les étapes de l’esclavage de l’Afrique au navire négrier menant à la plantation des Caraïbes avec des yeux flottants », pour citer la publication directement. Ainsi que « Les femmes de la nation » qui rend hommage aux femmes de la dynastie africaine percutantes.

En novembre, le Sénégal a demandé à la France de restituer 100 œuvres d’art pillées , à la suite de la publication d’un rapport commandé par le président français Emmanuel Macron , intitulé  » La restitution du patrimoine culturel africain: vers une nouvelle éthique relationnelle » . Macron avait récemment ordonné le retour de 26 artefacts béninois dans leur pays d’origine.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here