XALIMANEWS : A travers un communiqué, le Collectif des cadres casamançais (CCC) a condamné “fermement cette tuerie, que rien ne justifie, en ces temps d’accalmie et de progrès substantiels enregistrés dans le dialogue pour le retour définitif de la paix dans notre chère région”.

Le CCC appelle le gouvernement à “faire avec sérénité la lumière et toute la lumière” sur l’assassinat de 13 jeunes à Boffa et à “poursuivre avec responsabilité le dialogue et les efforts de recherche et de consolidation de la paix” en Casamance.

Toutefois, il “réitère son engagement à ne ménager aucun effort pour accompagner dans la justice et l’équité l’Etat à la réussite de cette mission, qui interpelle toutes les forces vives de notre pays”.

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Le drame que vient de vivre la région du sud n’est pas le premier , et n’en sera pas le dernier , aussi longtemps que nos frontières du sud ne seront pas sécurisées..
    L’armée sénegalaise a une part de responsabilité dans la tuerie de bourofaye, indubitablement..
    Nos frontières sont porreuses et insécurisées..
    C’est la faute du gouvernement en place…

    M.M.ND

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here