XALIMANEWS – Les élections législatives du 30 juillet dernier, un scrutin polémique aux résultats surprise pour de nombreux candidats. Plusieurs leaders ont perdu dans leurs propres fiefs et se retrouvent sans député à l’assemblée nationale. C’est le cas d’Amsatou Sow Sidibé, de Me El hadji diouf, de Malick Gackou de Farba Senghor ou encore de l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye. Qu’est-ce qui n’a pas marché? Quelles leçons retenir pour ces grands perdants des élections législatives du 30 juillet 2017?

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here