XALIMANEWS : Au lendemain de son accession à la magistrature suprême en mars 2012, le président de la république du Sénégal, Macky s’est défini comme ‘’le président de la rupture et des valeurs’’. Cinq ans après, l’évaluation de sa gouvernance, relativement à la transparence et la sobriété, semble ne pas être convaincante pour ne pas dire médiocre. Beaucoup de manquements peuvent être décelés poussant certains à parler d’escroquerie politique à l’encontre du peuple.

Si la souveraineté appartient au peuple qui l’exerce par la voie de ses dirigeants, il est légitime que le premier revendique la réalisation de ses souhaits par ces derniers.
L’histoire politique du Sénégal renseigne sur un processus irréversible dont ses dirigeants ne se rendent peut être pas compte.

En effet, après 40 ans de règne poussif du parti socialiste, vient l’ère Wade à partir de 2000.
Il s’agit de l’alternance, du grand changement et d’une nouvelle politique.
Libéral, le régime du président Wade accélère la construction des infrastructures et diversifie les rapports et coopérations avec les autres puissances étrangères notamment les asiatiques.
Cependant, malgré ce travail titanesque, le peuple dénonçait la cherté de la vie, le gaspillage et le népotisme.
Ainsi, la volonté de Wade ‘’d’imposer son fils Karim Wade’’ et de briguer un troisième mandat à l’encontre des termes de la charte fondamentale, précipitaient sa chute en mars 2012.

C’est l’ère Macky Sall. Pour la première fois, le Sénégal dispose d’un président élu avec plus de 65%.
Il l’avait même mis en exergue dans ces termes : « cette victoire aux allures de plébiscite traduit l’immense attente des sénégalais à mon égard ».
Historique ! Fini le gaspillage ! Fini la mal gouvernance ! Fini…
Cinq ans après, c’est le désenchantement.
Des citoyens traqués, emprisonnés, des promesses non tenues, un clanisme politique, un système qui foule aux pieds les valeurs et principes élémentaires de la démocratie. Un système, qui, comme son précédent, prône l’arrogance et la médiocrité.
C’est d’ailleurs ce que déplore Cheikh Oumar Tall, petit-fils de Cheikh Oumar foutiyou Tall, qui s’offusquait par rapport aux ministres du gouvernement qui « ne travaillent absolument pas ».

Les exemples sont nombreux, des directeurs à la retraite qu’on confirme par décret, alors que les jeunes diplômés sont obligés de squatter dans les ‘’centres d’appel’’, de vendre du ‘’pop-corn’’ ou plus grave d’aller en Lybie pour être vendus comme des esclaves.
Amnésiques, nos gouvernants actuels ne disent rien et n’hésitent pas, de dégager des milliards pour des festins inutiles.
On ne peut terminer sans mettre en exergue la sortie de l’ancienne première ministre et ministre de la justice, Madame Mimi Touré.

Elle fait état d’un recouvrement de plus de 200 milliards par l’Etat dans le cadre de la traque des biens mal acquis.
Ce qui est regrettable, c’est moins la sortie de la ‘’Dame de fer’’ que le comportement de l’Etat.
A part la réaction du président de l’Assemblée nationale, aucune autre voie autorisée ne s’est prononcée sur ce scandale qualifié ‘’d’escroquerie politique’’ par le chroniqueur Pape Alé Niang.
En tout état de cause ‘’Tabaski viendra, laissons mouton pisser’’.

33 Commentaires

  1. Bonjour

    Pape Alé Niang n’est vraiment pas une référence en matière de réflexion, d’objectivité, de réalisme.
    Chaque semaine il nous sert dans sa chronique les mêmes enregistrements de Macky Sall qui parle de la justice ou de l’assemblée nationale ou autres.

    Mais dans le même temps, le même Pape Alé (ivrogne connu) est le même qui blanchit n’importe quel homme politique qui subit les conséquences de sa mauvaise gestion. Il suffit que celui-ci soit un opposant, et Pape Alé Niang lui donne ipso-facto un blanc seing.

    Karim Wade est à présent blanc comme neige malgré AHS – IHS – Anoci – Sénégal Airline – les Milliards du compte de Monaco – et j’en passe.

    Khalifa Sall est blanc comme neige malgré les transactions commerciales frauduleuses et les recrutements complaisants à la Mairie, les emplois fictifs qui ont eu raison de Chirac et autres

    Il suffit que vous soyez opposant, que vous manifestiez une certaine ambition politique, vous bénéficierez immédiatement d’un blanc-seing de la part de cet ivrogne aigri de n’avoir jamais été intéressé par le nouveau régime.

    Cherchez d’autres références SVP

    OBSERVATEUR

    • @Xalima: n’accusez pas cet observateur de vouloir dénaturer votre sublime pensée car son incompréhension ou son ignorance est peut-être sincère.

      Ceci dit, votre récit est véridique parce que tout simplement il reflète le constat ou l’observation de plus de 95 pour 100 du peuple sénégalais, incluant votre propre constat ou observation en tant que partie entière de ce Grand Peuple. Et tel doit être l’attitude et la vocation de la profession de la presse: retransmettre fidèlement la situation et Les Échos de son pays. Vous faites donc très bien votre travail, n’en déplaise les traîtres menteurs manipulateurs lâches corrompus calomniateurs diffamateurs esclaves vendus.
      Les patriotes, les droits, les professionnels, les honnêtes, les vertueux, les croyants se reconnaissent.
      Les traîtres, tortueux, incompétents, malhonnêtes, mécréants, lâches et minables aussi se reconnaissent.
      Lakoum Diin Koum Waliyadiin, a dit Allah, notre Seigneur, notre Sauveur et notre Seul Espoir.

      • Quel sondage ou quelle élection te fait dire que 95 % des senegalais sont de ton avis ?
        Voila pourquoi il est difficile de débattre avec des simplets.

        OBSERVATEUR

        • Lorsqu’une chose est flagrante et évidente, nul besoin de sondage. On ne philosophe pas sur l’évidence, sinon on aboutit à toute sorte d’absurdité. La philosophie est faite pour sortir l’humanité des ténèbres vers la lumière. Et qui dit ténèbres dit obscurité, des choses cachées, des choses non évidentes. De même, si un théorème doit être démontré pour être accepté, un axiome lui ne se démontre pas car tenu pour évident, sinon le résultat serait l’absurde. C’est pour cela que la constitution américaine dit ceci: we hold this true to be self-evident That all man are created equal. En français: Nous tenons cette vérité comme évidente par elle-même que tous les hommes sont créés égaux. Point barre. Aucune ouverture au débat là-dessus sinon toutes sortes de conclusions absurdes et contraires pourraient en découler. De grands savants et scientifiques ayant conduits des études et expériences ont déjà livrés toutes sorte de conclusion. Théorie de Darwin, etc. On ne débat pas ou philosophe pas sur l’évidente. Toute tentative ou invite de le faire n’est que de l’arnaque trompeur et égareur des faibles.
          S’il est vrai qu’il est difficile de discuter avec des simplets, il est encore plus difficile de discuter avec ceux de mauvaise foi, des faux et des menteurs et manipulateurs égareurs.

          • QuE du Bla Bla Bla
            Pourquoi 95 % ?
            Pourquoi pas 90 ou 85 % ?
            La seule évidence ici est l’absence de base de ta pseudo analyse.
            Il faut cesser de penser que notre propre pensée est la chose la mieux partagée

            OBSERVATEUR

  2. Tu es un salaud.

    Tu fais partie des connards du tas d’immondices que l’apr a embauchés pour répondre sur le net. Certains d’entre vous sont connus, se connectent toujours aux mêmes endroits pour insulter les journalistes et politiciens de l’opposition.

    Vous êtes payés 2500 par jour.

    HEUREUSEMENT PAPE ALE EST LA..

    Bande de pourris, de corrompus, voleurs.. MAky et vous..

  3. Re bonjour

    A vous lire, je comprends pourquoi Macky Sall avance en roue libre depuis 2012.
    Vous n’avez que l’insulte a la bouche en lieu et place d’arguments

    Vous acceptez un seul mode de pensée et voys accusez les autres d’etre anti démocratiques. Mais heureusement vous perdez votre temps car les chiens ne cesseront jamais d’aboyer, et la caravane continuera de passer.

    Je ne suis ni APR, ni pro Macky. Mais vous etes trop bornés pour comprendre et accepter que les millions de sénégalais qui ne s’opposent pas stupidement ne sont pas forcément de l’APR

    OBSERVATEUR

    • Le menteur, à force de mentir, finit par croire lui même que son mensonge est devenu vérité, ajouté à cela la bête du peuple qui croit à tout. Alikhmaho. Grand prêtre du temple Amoun d’Egypte, se livrant aux aveux de leurs tromperies sur le peuple, lors du procès des prêtres devant le roi Amenhoetep IV. Le roi de lui rétorquer que le peuple n’est pas bête mais que leurs fourberies et tortuosité leur ont conduit à cacher la vérité au peuple. Le roi d’ajouter: dites au peuple ce qui est vrai et ce qui est faux et vous verrez ce qu’il choisira.

      • Diazaakallah… Vous dites vrai!
        Et d’ ailleurs, c’ est pour celà que le prêtre Khoufo, enfin éclairé, a renié Alikhmaho pour faire allégence à Nabi Allah Youssouf.

        • Merci, vous confirmez qu’on ne peut pas manipuler et mentir les avisés, car vous aussi êtes bien avisé. Quant aux fragiles, comme le Grand peuple d’Egypte de l’époque a été manipulé par un Grand complot mensonger pendant des milliers d’années jusqu’au jour de l’éventrement du Grand mensonge et du complot et l’apparition de la vérité qui a fait disparaître le mensonge, ils peuvent aussi bien être manipulés par des mensonges pendant des milliers d’années. Le peuple sénégalais est il plus intelligent que le peuple d’Égypte pour échapper aux complots et mensonges millénaires? Je ne le pense pas car l’Égypte est considérée aujourd’hui comme une vieille grande civilisation qui a longtemps été en avance sur de nombreux autres peuples de la planète.

  4. Pape alé fait parti des journalistes patriotes de ce pays.
    Il est resté le méme sous wade que sous macky. Il défend le peuple contre les dérives des gouvernants.
    Il n’est ni opportuniste, ni corrompu ou vendu, transhuman non plus.
    Je suis certain que s’il avait accepté de se faire corrompre, il serait multimilliardaire.
    Pape alé est percutant, intégre, honnéte, digne, constant dans ses idées, patriote, Je le trouve parfait.
    Ceux qui lui cherchent des poux disent que c’est un ivrogue.
    Je vous jure que si tous les ivrognes étaient comme lui, ce pays serait développé, démocratique, sans corruption, sans injustice et sans impunité.
    Que le Bon Dieu nous garde longtemps notre papa alé national, le héros de beaucoup se sénégalais.
    N.B.: Beaucoup de ses détracteurs jugent subjectivement sa personne, jamais ses interventions pertinentes,…..
    VIVE PAPE ALE, TRES TRES LONGUE VIE,…..

  5. @L’observateur, vous avez fait une contribution pertinente et comme vous le dites, il suffit d’avoir une opinion contraire à ce journaliste qui ne l’est que de nom ou bien aux autres opposants pour être taxé de militants apr payés ppur répondre aux opposants. Trop facile. Ils insultent ceux qui ne partagent pas leur idée pour les pousser à se taire et à ne plus écrire sur les sites pour pouvoir occuper seuls le net pour dérouler leur stratégie. Ça ne passera pas.

  6. Lemzo – DDR

    Vos contributions confirment qu’il ne faut pas désespérer du Sénégal à cause de quelques insulteurs écervelés qui ne supportent pas les voies contradictoires, encore moins les débats contradictoires

    On ne doit pas’ juger l’opinion en fonction de ces égarés, et on ne doit pas considérer n’importe quel corniaud comme un journaliste de référence

    OBSERVATEUR

  7. Le journalisme de propagande contre le régime de Macky Sall sous le fallacieux prétexte de défendre l’intérêt national. Voilà Pape Ale Niang qui n’a jamais dit et ne dira jamais de positif sur Macky qui pourtant malgré les problèmes inonde le pays de chantiers, réduit et stabilisé les prix des denrées de première nécessité, décentralisé le service public senti par toute la population, réduit les disparités sociales etc. Mais il ne le dira jamais car il est de très mauvaise foi. Le peuple est assez mature pour se faire son propre avocat et en 2019 il tranchera en faveur de ses intérêts et non de l’intérêt égoïste d’1 khalifa Sall ou Karim Wade. Basta waay.

      • Comme vous êtes ridicule. Être là à guetter des erreurs de frappe, donc de forme et non de fond, pour courir à 200 km/h apporter une correction et en faire un trophée de guerre, il faut être un minable pur et dur pour se livrer à une telle bassesse. Qu’il écrive 200000 milliards ou 200 milliards en référence au butin de guerre que Mini a annoncé et discuté largement au Sénégal depuis plus d’une semaine n’a point d’importance, tous les Sénégalais ont compris qu’il parle des 200 milliards, pardon, 254 milliards. Après tout, les chiffres annoncés sont très élastiques. On peut donc se permettre d’écrire 200000 milliards sans avoir tort. N’est-ce pas cette même Mimi qui nous avait annoncé 2500 milliards au début de sa traque qui vient aujourd’hui nous parler de 200 milliards, pardon, 254 milliards. Pourquoi donc devrions-nous lui accorder le droit d’avoir le monopole exclusif de l’eslasticite des chiffres?

  8. Les Occidentaux ont voulu que le candidat Macky Sall fut élu, il l’a été avec une majorité respectable de 65%. Nous devons tous assumer, en buvant le calice jusqu’à la lie ! Je fais le pari ici qu’en 2019, il y aura la même rétention des cartes d’électeurs là où les opinions sont contre le pouvoir actuel, ce qui ouvrira la voie aux tenants du pouvoir pour une victoire éclatante. Avec l’aide des marabouts, toute obédience confondue qui vont appeler à la sérénité après la victoire de Macky Sall dès le premier tour le Sénégal reprendra le cour normal de sa marche vers un deuxième mandat de ce dernier.

    • Afin de surmonter les vols et fraudes massifs, il faut que le Peuple en veuille plus que les voleurs et fraudeurs. Pour cela, il faut:
      1. Éviter de présenter au Peuple une situation de  » Niom nieuppa yem » dont les tenants du pouvoir rêvent toujours.
      2. Incidemment au 1., présenter donc au Peuple une candidature respectable et crédible qui va drainer et incarner son espoir, ses valeurs et ses vertus.

      Car sama bopp mo ma leu gueneul dou bagn na leu. Ainsi, aucune fraude et aucun vol massif ne pourrait empêcher le triomphe de la volonté populaire. Car les zones prétendues favorables disposant de leurs cartes vont voter pour elle-même, c’est à dire l’opposition crédible qui leur sera présentée. On ne peut pas arrêter une mer avec les bras. Les calculs, tactiques, fraudes et vols électoraux et achats de consciences et transhumance du Ps n’ont pas empêché la chute de Diouf en 2000. Pareille pour Wade en 2012. Et ce sera pareille pour Macky en 2019 si l’opposition ne réédite pas son idiotie des législatives de 2017 dont elle paye actuellement avec le peuple. Car avec seulement 49 pour 100 du suffrage l’apr et bby ont raflé 127 sur 165 des députés en jeu. Si on met en avant l’idiotie on peut que récolter des résultats idiots.
      Georges Weah du Liberia vient de battre une machine politique parce que tout simplement le peuple en voulait plus que les politiciens qui comptaient sur les vols et fraudes.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here