Excellence, Monsieur le Président de la République,

La pandémie du Covid-19 nous aura enseigné d’infinies leçons. Parmi celles-ci, retenons celle
désormais bien évidente que ce sont les compétences intellectuelles et professionnelles qui
gouvernent le monde, et permettent en temps de guerre, sanitaire pour celle dont nous
parlons, de faire avancer la science et la recherche, et de sauver l’Humnaité. En effet, selon le
Larousse, une compétence consiste en la « capacité reconnue en telle ou telle matière en raison
de connaissances possédées et qui donne le droit d’en juger « . Dans les écoles les plus
distinguées de la pédagogie, une compétence est définie à l’unanimité comme  » un ensemble
de savoirs, de savoirs-faire et de savoirs-être organisés, en vue d’accomplir convenablement
une ou des tâches ». L’une dans l’autre, ces deux conceptions de la compétence ne font qu’une,
à y voir de près.
La compétence est fondamentale. Elle constitue avec l’humilité, les qualités essentielles sans
lesquelles il n’y a pas d’exemplarité, et, sans exemplarité, il ne peut y avoir de leadership
efficace en quelque type de management que ce soit.
Excellence, Monsieur le Président de la République, les Etats émergents et les grandes
puissances ont de tout temps mis l’accent sur la capacitation de leurs ressources humaines en
tous domaines. C’est le seul secret de la fulgurance de leur envol économique. Quel que soit le
secteur considéré, les pays diffèrent, quant aux conditions mises en place pour l’éclosion et la
valorisation de toutes les compétences et des talents, au service de leur développement
économique. Ceux qui y réussissent le mieux règnent sur les autres.
Le Sénégal qui nous intéresse, dispose en ce qui le concerne d’un formidable capital humain
capable de conduire notre pays vers l’émergence tant souhaitée, au grand bonheur des
générations, actuelles et futures.
Excellence, Monsieur le Président de la République, privilégiez donc davantage les
compétences dans le choix des hommes que votre décret promeut, pour la réussite et le succès
de votre vision que vous avez la légitimité et la responsabilité de mettre en œuvre, pour la
satisfaction exclusive des attentes du peuple sénégalais, qui vous a confié sa destinée.
Nous tenons notre recommandation du seul constat que l’avènement du Covid 19 a permis de
voir à l’œuvre des hommes et des femmes compétents piloter avec efficacité et efficience le
plan de riposte contre la pandémie du corona virus, avec le succès que nous constatons.
A notre humble avis, de telles dispositions que vous avez mises en œuvre pourraient
dorénavant guider vos choix pour vous mener et nous mener ensemble, vers l’atteinte de nos
objectifs d’émergence. Oui, Excellence, le Sénégal au vu des performances de son dispositif et
des résultats provisoires contre le Covid-19 est le premier pays d’Afrique de l’ouest à la pointe
du combat contre cette pandémie. Le monde entier, tourmenté par sa montée en puissance,
observe notre petit pays et s’interroge. Qui est à l’origine de ces prouesses Excellence, au-delà
bien entendu des stratégies intelligentes de riposte, résultats de votre grande clairvoyance ? Ce
sont des sénégalais, des spécialistes dans leurs domaines respectifs, des personnalités de votre
génération et de la nôtre aussi ! Jusqu’à l’irruption du Covid-19, n’étaient-ils que des
anonymes ? Nous sommes tentés de répondre par l’affirmative mais non, évidemment !
Puisque quelque part dans ce pays, nombre de nos compatriotes à qui ils ont permis de vivre,

de survivre, les connaissaient très bien. Ainsi qu’à l’international, où leurs expertises
reconnues ont accompagné les plus grandes organisations internationales, et des pays
confrontés à des cataclysmes terribles.
Excellence Monsieur le président de la République, privilégiez donc le mérite, promouvez la
compétence, récompensez le leadership managérial basé sur l’exemplarité. Mettez en avant le
mérite désormais, comme une pratique tirée d’une leçon apprise de la lutte contre cette
pandémie ! Cela ne vous empêchera, et nous en sommes absolument convaincus, d’engranger
de grandes victoires, au sens politique du terme, puisque le peuple sénégalais, votre peuple qui
vous a plébiscité lors de la dernière présidentielle sera bien consciente de vos choix forts pour
la satisfaction de ses préoccupations. Et d’ailleurs, vous l’avez dit, l’avènement immuable d’un
nouvel ordre mondial commande aux nations de fourbir leurs armes, pour défendre leurs
intérêts primordiaux et assurer leur survie en comptant d’abord sur leurs propres ressources,
surtout intellectuelles, et leurs compétences professionnelles qui seront déterminantes dans
cette nouvelle forme de guerre mondiale qui ne dit pas son nom. Cet enjeu vital, et
l’imminence des bouleversements qui vont arriver exigent que le Sénégal soit prêt ; pour y
faire face, vous avez le devoir de vous entourer des meilleurs d’entre nous, Excellence, comme
vous avez mobilisé toutes les forces vives de la Nation pour une riposte nationale contre le
Covid-19 !
Concluant ce propos Excellence, nous vous confions cette réflexion de Jacques Bidet « … À
travers la mondialisation capitaliste émerge, dans les pires conditions, une réalité nouvelle, une
planète qui est l’affaire de tous. Et nous ne pouvons nous en saisir qu’à travers une multiplicité
de mouvements…, de réseaux de recherche, de solidarité et d’initiatives. Il y a donc place pour
les gens de toutes compétences, mêlés aux citoyens de toutes obédiences, qui eux aussi, suivent
en participant ».
Vivement la vraie promotion des compétences au profit de la seule émergence de notre cher
Sénégal dans une Afrique unie et prospère !

Patriotiquement à vous, Excellence, Monsieur le Président de la République.

Par Mamadou Biguine GUEYE et Cissé Kane NDAO

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here