L’homme fort de l’est de la Libye Khalifa Haftar, qui combat le gouvernement libyen reconnu par l’ONU, a quitté Moscou mardi matin sans signer la trêve paraphée par son rival, a indiqué la diplomatie russe. La Russie va néanmoins poursuivre ses efforts en vue d’une trêve.

Après des mois de combats pour le contrôle de Tripoli, la situation en Libye est loin d’être réglée. L’homme fort de Tripoli, à la tête d’un gouvernement dit d’entente nationale (GEN) Fayez al-Sarraj, a signé le compromis pour une trève lundi soir, à Moscou, après 7 heures de discussions. De son côté, son adversaire venu de l’Est libyen, Khalifa Haftar a quitté la Russie, mardi 14 janvier, sans parapher le projet d’accord de cessez-le-feu.
Le maréchal Haftar avait demandé lundi soir un délai de réflexion jusqu’à mardi matin avant de signer l’accord formel, mais il est finalement parti de Moscou sans apposer sa signature sur le document. À la manœuvre pour tenter de trouver une issue au chaos dans lequel la Libye est plongée depuis 2011 : Moscou et Ankara, qui ont convaincu les deux hommes de venir signer.

Source : France24

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here