Des sociétés montées par l’ancien conseiller de WADE, des virements de sommes importantes sur ses comptes, la licence de téléphonie à Sudatel étaient au menu de l’audition de Thierno Ousmane SY hier. Le fils de l’ancien ministre de la Justice, Cheikh Tidiane SY, a apporté des réponses aux interrogations des enquêteurs. Il veut aussi la poursuite du procès face au journaliste devenu ministre de la bonne gouvernance, Abdoulatif COULIBALY.

Le journal Observateur rappelle que M. COULIBALY avait fait une enquête pour démontrer que Thierno Ousmane SY était impliqué dans la prise de commission de l’ordre de 20 milliards de FCFA sur les 100 milliards de la licence. M. SY s’en défend et explique à travers les colonnes du journal, « des articles de presse diffamants ont été publiés par le journaliste conjecturant l’existence de commissions dans l’attribution de la licence. J’avais attaqué le journaliste en justice et j’ai gagné mon procès. Il a interjeté appel qui, depuis, est régulièrement renvoyé.

Et Thierno Ousmane SY d’ajouter, « (…) je veux espérer que la procédure en appel et les enquêtes dont je fais l’objet sont parfaitement disjointes et ne font l’objet d’aucun conflit d’intérêts d’autant que j’ai appris que le substitut du Procureur, Cheikh DIENG qui m’avait entendu est devenu Directeur de cabinet de ce même ministre ».

Ndiaga DIOUF

pressafrik.com

Pas de commentaire

Réagissez à cet article