Mais Luc Nicolaï, le principal intéressé, semble d’un tout autre avis. ‘’Je suis victime d’une cabale’’, affirme le promoteur, assénant ses ‘’vérités’’ au quotidien L’Observateur.

‘’Une plaidoirie qui est un avant-goût de ce que réserve son pool d’avocats qui compte, dans les plus brefs délais, entrer dans le fond du dossier, pour obtenir ainsi une liberté provisoire. Ses conseils se réunissent aujourd’hui pour harmoniser leurs positions’’, annonce le quotidien. ‘’C’est reparti pour une rude bataille de procédure’’, prédit-il.

Pas de commentaire

Réagissez à cet article