XALIMANEWS : La cérémonie a été présidée par le Président de cette Assemblée, par ailleurs, Recteur de l’UGB en l’occurrence le Pr Ousmane Thiaré. Le but de ces Assises est de réfléchir sur les voies et moyens d’apaiser l’espace universitaire. Une initiative qui fait suite aux événements malheureux vécus au mois de mai dernier avec la mort de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène. Ces Assises regrouperont l’ensemble des composantes de la communauté de l’UGB à savoir l’Administration, le personnel administratif, technique et de service, le personnel du Centre Régional des Œuvres Universitaires de Saint-Louis, les enseignants et les étudiants.

“L’objectif de ces Assises est d’essayer de remobiliser toutes les troupes au niveau de l’UGB pour proposer des solutions d’apaisement de cette université. Ceci afin d’avoir une université apaisée où toutes les activités pédagogiques se déroulent normalement et qu’on puisse atteindre les objectifs surtout par rapport au calendrier académique”, a précisé le Recteur de l’UGB, Pr Ousmane Thiaré.

Il est également revenu sur les difficultés liées à l’augmentation par l’État du quota d’étudiants à orienter dans les universités. Cela fait suite à la Concertation Nationale sur l’Avenir de l’Enseignement Supérieur qui est venue fixer les orientations de l’État du Sénégal. “Il fallait donc orienter l’ensemble des bacheliers du Sénégal, et pour cela, il fallait que toutes les universités augmentent le quota du nombre d’étudiants qu’elles reçoivent”, a renseigné le Recteur de l’UGB préconisant à ce que ces masses d’étudiants soient accompagnés par l’État à travers la construction d’infrastructures et le recrutement d’enseignants pour permettre d’avoir des conditions d’études normales, rapporte Sud Quotidien.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here