Au lendemain de la mort tragique de 13 soldats français de l’opération Barkan, le Président Macron, de manière unilatérale, a invité les alliés européens de la France à «une plus grande implication.»
L’initiative d’agréger les forces spéciales européennes autour du pôle français dans le cadre de l’Otan, sans mandat de l’ONU, en dehors de la CEDEAO, de l’Union africaine est un pied de nez à la souveraineté de l’Etat malien.
Ce grave tournant de la guerre contre le terrorisme djihadiste appellent à une prise de conscience du nécessaire renforcement de la coopération militaire et de l’indispensable synergie des partenariats sécuritaires entre États ouest africains.
En agissant de la sorte la France crée en Afrique un sentiment très partagé que les peuples africains ont tout perdu: leur souveraineté territoriale, leur souveraineté. sécuritaire et leur diplomatique.
L’unilatéralisme français ressemble, à bien des égards, à un retour des siècles obscurs de la traite négrière et de la colonisation.
Pourtant la France est très bien placée pour comprendre qu’aucun peuple ne peut accepter qu’on lui refuse de décider lui-même de son avenir.
En imposant toute seule son agenda dans la lutte contre le terrorisme, la France crée conditions d’une légitime révolte, comme c’est le cas au Mali, avec de graves risques de pousser des pans entiers de la population malienne dans les rangs des djihadistes

2 Commentaires

  1. Cela prouve surtout que les questions de sécurité sont réglées en France et nullement pas ailleurs et surtout pas en Afrique.
    Que gais la France d’ailleurs dans cette zone ?
    S’il y’a un danger les africains devraient régler cela tout seul, pourquoi la France ?
    N’a-t-on jamais vu une armée africaine faire une patrouille en France pour éviter que les attentas terroristes ne se répètent ?
    Pourquoi l’armée malienne n’est pas venue en France pour éviter les attentats dans Paris ?
    Une armée africaine peut-elle faire la patrouille en Europe pour éviter l’entrée dans le territoire européen pour éviter que des gens capables de faire des attentats, y entrent ?
    Allons,

  2. il est question de la survie du Mali en tant que république.Alors cette fierté mal placée,il faut la laissser de cote.Je vous dis ceci:les français s’en vont ce soir et demain matin ,les djihadistes sont aux portes de Bamako

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here