XALIMANEWS : L’action n’est passée inaperçue. Au moment de tirer un coup franc qu’il avait lui-même obtenu à l’entrée de la surface malgache en première période (37e) , l’attaquant des « lions » a eu une petite dispute avec Salif Sané . Ce dernier voulait exécuter la sentence et s’était avancé en prenant le cuir, mais le joueur de Liverpool ne l’a pas entendu de cette oreille. Finalement, c’est le capitaine Cheikhou Kouyaté qui est intervenu pour pendre le ballon et le donner à Sadio qui a vu son tir effleurer la cage du portier des « Baréa ». Cette petite tension s’est poursuivie en seconde période lorsque le Sénégal a obtenu un autre coup franc à quelques mètres des buts malgaches. Mais, cette fois ci, Salif Sané a décidé de s’éloigner du ballon. Cheikhou Kouyaté a beau crier son nom pour lui demander de tirer, mais le défenseur a décliné. Finalement, c’est encore Sadio Mané qui a frappé ce coup franc que s’apprêtait à tirer Adama Mbengue. Une scène qui a fait penser à l’histoire du pénalty gag au PSG entre Neymar et Cavani, relate l’Obs.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here