Le rapport de la Banque mondiale, présenté hier s’est aussi intéressé au niveau de qualification de la main-d’œuvre sur le continent.

Et, c’est pour constater l’absence de qualité. Le Sénégal ne s’en sort pas mieux Seuls 6 % des manœuvres sénégalais sont qualifiés selon le Directeur Général de l’Office National de la Formation Professionnelle (ONFP), Sanoussi DIAKITE qui révèle que le taux de qualification des travailleurs est de 6 %. Ce qui est insuffisant pour atteindre l’émergence en 2035. «Il faut des compétences des travailleurs pour avoir la croissance», a-t-il dit en marge de la présentation du rapport.  Ce, en rappelant l’importance des compétences de base et celles techniques.

Walfnet

PARTAGER

1 Commentaire

  1. VOILA POURQUOI JE ME SUIS TOUJOURS OPPOSÉ A LA CONSTRUCTION DE L’ARENE NATIONALE,POUR MOI IL FALLAIT UNE MEGA ECOLE DES METIERS ET DE L’ARTISANAT OU SERONT FORMÉS TOUS LES JEUNES QUELQUE SOIT LEUR NIVEAU AU METIERS DE LA MACONNERIE,SOUDURE,ELECTRICITÉ,MECANIQUE,PLOMBERIE,PEINTURE,COUTURE,CUISINE …….ETC EN LIEU ET PLACE,MALHEUREUSEMENT NOS AUTORITÉS ONT PRÉFÈRÉ LA LUTTE,DOMMAGE.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here