XALIMANEWS: Malick Gackou a fait une déclaration par rapport au parrainage montrant qu’il a déjà acquis le nombre de signatures requis. Il n’a pas manqué de confirmer qu’il est de nationalité sénégalaise et ne doit absolument rien à personne.

C’est ainsi que Pape Sow, le coordonnateur du Grand Parti chargé du parrainage a pu attester que le parti avec la commission et les relais qui géraient le parrainage, ont donné 124342 parrains en plus des 10700 signatures que les membres du parti sont encore en train de vérifier pour les en rajouter. Ainsi, le Grand parti dépasse donc les 53000 parrains demandés par l’État.
Dans son discours, Malick Gackou déclare qu’il est prêt et qu’il a tout son dossier de candidature. Le candidat de l’espoir affirme être prêt pour affronter et battre Macky Sall au soir du 24 février 2019. « J’ai déjà payé les 30 millions de caution que tout candidat doit déposer. Je suis de nationalité exclusivement sénégalaise. J’ai le quitus fiscal montrant que je n’ai pas de problème avec la fiscalité. J’ai aussi un casier judiciaire vierge prouvant que je n’ai jamais transgresser la loi. Mon dossier est prêt tout comme moi je le suis », a- t-il lancé devant les journalistes et militants.
Par ailleurs, Malick Gackou confirme qu’il sera le président de tous les sénégalais sans exception.

En ce qui concerne la sortie de Macky Sall sur France 24, le président du Grand parti souligne que le Président de la République Macky Sall n’est pas habileté à parler de la validation ou non de la candidature d’un candidat.  » Macky Sall n’a rien à voir avec la validation des candidatures. Il doit laisser le conseil constitutionnel faire son boulot. Une fois élu, je serai le président qui ne présidera plus le conseil constitutionnel. Je laisserai les membres du conseil constitutionnel faire leur boulot correctement », déclare Malick Gackou.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here