XALIMANEWS-Comme beaucoup d’autres leaders politiques, Mamadou Diop Decroix n’accorde pas de crédit à l’appel au dialogue du président Macky Sall. Dans les colonnes du journal les Echos, le député exprime son scepticisme.

«Je ne crois pas à la sincérité de cet appel. Je peux peut-être me tromper…mais si Macky Sall veut un dialogue, il sait quels sont les actes qu’il doit poser pour avoir ce dialogue. Tant qu’il n’aura pas posé ces actes-là, moi je considère que l’appel n’est pas sincère», déclare le leader d’AJ PADS.

Au rebours de certains qui ont posé des préalables, Mamadu Diop Decroix indique ne pas avoir à dire à Macky ce qu’il dit faire pour être pris au sérieux.

«Ce n’est pas à moi de dire ce qu’il doit faire. Il sait ce qu’il a à faire. Donc, tant qu’il n’aura pas posé ces actes-là, moi je considère que l’appel n’est pas sincère et qu’il amuse la galerie en attendant encore le prochain coup tordu contre l’opposition. La question de Touba est une question décisive.

En plus, personne ne sait ce qu’il va faire. Ne me posez pas la question de savoir ce qui va se passer. Ça ne m’intéresse pas ! Ça ne m’intéressera que quand il mettra quelque chose sur la table et ce n’est pas le cas. Le contentieux électoral, il est là. Des centaines de milliers d’électeurs à Touba n’ont pas voté, parce qu’on ne leur a pas permis de voter. Ça, on le met dans le compte des pertes et profits ? Non !»

Le président Macky SALL a profité de l’Eid El Kébir pour tendre la main aux acteurs politiques qu’il a appelés au dialogue.

Source : Lessentiel

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here