XalimaNews :En première ligne à la grande marche de l’opposition ce vendredi, Thierno Alassane Sy a tenu à recadrer ceux qui lui reprochent son passé dans le « Macky ». « Je suis venu avec mes propres enfants et mes voisins», fait-il savoir. Il a rappelé qu’il a toujours été « la pour défendre la liberté », comme ce fut le cas lors de la manifestation du 23 juin.
De la même manière, il a dénoncé les interdictions de marche infligées à des mouvements comme Y’en a marre.

Par ailleurs l’ex-ministre de l’Energie n’a pas oublié de dresser un bilan sombre dans la gestion de Macky Sall, mettant en relief les 52 milliards injectés dans le processus de renouvellement des cartes d’électeurs, alors que les citoyens, selon ses propos, peinent à entrer en possession de leurs pièces d’identification. « Le sabotage continue », déplore le Thiessois. « Le pouvoir en place va se cramponner par tous les moyens possibles pour ne pas avoir à rendre compte » avertit-il.
En boitant le pas a Thierno A. Sall, Dethie Fall de Rewmi commence a décrire les échecs du Président Macky Sallau courant de son mandat dans « les secteurs comme la santé et l’emploi des jeunes rien que pour ces deux secteurs le Président Sall est incapable de résoudre les problèmes dont souffre ces deux secteurs. En plus de ca les enseignants sont en attente de leurs indemnités de logement ainsi tant d’autres difficultés que Macky Sall n’arrive pas à regeler » a-t-il martelé
Toujours en manifestant leur mécontentement du gouvernement en place même Amsatou Sow Sidibé y va de sa colère contre Macky Sall en exigeant « des élections libre et transparente pour une consolidation de la démocratie au Sénégal » finira-t elle son propos

1 Commentaire

  1. Il était temps que les acteurs politiques se réveillent. Ceci ne doit pas être le fait d’un jour. Il faut une prise de conscience collectif et afin dénoncer le mauvais fonctionnement de ce regime par des actes démocratiques , le sen égal le mérite !!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here