En Mauritanie, la grève des médecins spécialistes risque de se durcir. Depuis près d’un mois, les praticiens du secteur public ont suspendu leur travail. Ils réclament notamment la gratuité des soins pour les patients ou des augmentations salariales. En réponse, le gouvernement a annoncé qu’il suspendrait la paie des salaires des médecins grévistes. Une circulaire du ministère de la Santé a été émise la semaine dernière et lundi, les chefs de service des hôpitaux ont dû transmettre la liste des grévistes. Une mesure qui ne fait pas fléchir la détermination des syndicats.

Rfi

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here