XALIMANEWS : L’affaire des onze (11) pirogues arraisonnées depuis 3 semaines avec leurs équipages en Guinée-Bissau met en rogne les propriétaires desdits pirogues, d’autant plus qu’une somme de 2,4 millions de francs CFA par pirogue leur est réclamée afin de retrouver leurs biens. Un lourd fardeau pour ses pêcheurs qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts, livre Pressafrik.

«On a arraisonné nos pirogues depuis 20 jours. Nous sommes allés voir le ministre qui a envoyé un émissaire et le lendemain on nous a infligé des amandes qui font 1,2 millions pour la licence et 1,2 pour l’hébergement. C’est trop pour des gens qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Ils sont en train de souffrir le martyr là-bas. Nous avons 107 pêcheurs retenus en Guinée-Bissau. Et le pouvoir n’est même pas venu compatir à notre souffrance », a soutenu un des propriétaires de pirogue retenu en Guinée-Bissau.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here