Le maire de Gorée, Me Augustin Senghor est contre cette guerre sans merci que se livrent les principaux pôles politiques au Sénégal, le camp présidentiel et l’opposition. Pour lui, les arrestations tous azimuts des maires doivent cesser.

« Si nous avons un bon président de la République, pourquoi l’opposition ne le laisserait pas travailler. Si nous avons un bon maire issu de l’opposition, pourquoi le pouvoir ne le laisserait pas travailler. (…) Dans le même temps, si nous avons un bon maire de ville comme Khalifa Sall, laissons-le travailler et assumer ses responsabilités, indépendamment, de ce qui peut arriver dans le cadre de la gestion. Il y a aussi Bamba Fall. Pourquoi pas les autres politiciens, en attendant qu’ils soient jugés, ils ne sont pas mis à la police ? », se demande Me Augustin Senghor dans les colonnes de « Vox Populi »

Et le maire d’ajouter : “Aujourd’hui, je défends un statut, qui est celui de maire. Je suis maire, depuis 2002, bien avant Khalifa Sall, membre de l’AMS (Association des Maires du Sénégal). Et comme à l’unisson de tous les maires, je pense qu’aujourd’hui, il faut arrêter de mettre les maires en prison”.

Le maire de Gorée s’exprimait en marge de la célébration de la fête du 4 avril par les populations de l’île, hier, à la place de la gouvernance.

Source: Vox Populi

PARTAGER

9 Commentaires

  1. J espère qu il n’a pas dit cela.
    Le Senegal serait il devenu un pays de corporation,de lobby.
    L arrestation des maires doit cesser ,même s ils sont coupables.Le maintient de senegalais ordinaires en détention préventive pendant 10 ans ,c’est acceptable,ça ne choque personne.

      • Je dis que les politiciens ne sont pas les seuls à avoir des problèmes avec la justice,et on entend qu eux.
        Ils sont les problemes de ce pays,ont les moyens et les soutiens pour se défendre.ce n’est pas le cas de ces milliers d anonymes qui croupissent dans les prisons parfois pour un rien .
        C’est ça l injustice .

      • Je comprends mieux qui sont ceux s agitent sur ces forums,vous utilisez même du faux pour faire parler gens,décidément le faux est a la mode au pays.je ne suis pas Camarde de parti de Mbaye Ndiaye ,un autre mal de notre pays.

        • Le faux c’est considérer un avis comme une décision et c’est votre président par défaut qui l’a fait. Donc ne parlez pas de faux aujourdhui mon ami Alba.

  2. Augustin toi aussi! Comment peux tu sortir des inepties pareilles. Tes propos encouragent la corruption. Peux on faire ce qu on veut avec les deniers publics et se refugier derriere LA casquette politique. Mai’s ou va t on avec ce Senegal, la.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here